The Last Day

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Last Day
Titre québécois Tsunami
Titre original 海雲臺
Haeundae
Réalisation Yun Je-gyun
Scénario Je-gyun Yun
Acteurs principaux
Sociétés de production Doosabu Film
Polygon Entertainment
Pays d’origine Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Genre Catastrophe
Durée 115 minutes
Sortie 2009

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The Last Day ou Tsunami au Québec (海雲臺, Haeundae) est un film catastrophe sud-coréen écrit et réalisé par Yun Je-gyun, sorti en 2009.

Lee Min-Ki a été récompensé par un Prix du Meilleur nouvel acteur aux PaekSang Arts Awards en 2010.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En plein printemps 2008, les séismes sous-marins risquent de provoquer un tsunami sur Haeundae, ville de Corée du Sud : les autorités ne veulent rien entendre et refusent d'évacuer les plages où se trouvent un million de visiteurs comme chaque année.

De plus en plus violent, le tsunami devient ce qu'on appelle un mégatsunami

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis, le film reçoit un accueil critique mitigé. Il n'a aucune note sur Rotten Tomatoes mais Internet Movie Database lui a accordé une note de 5, 7 / 10.

En France, le film reçoit un accueil critique défavorable. Les spectateurs ont accordé, sur le site AlloCiné, une note de 1,6 / 5. Le film devait d'ailleurs faire l'objet d'un épisode de Ciné Raté, mais fut annulé à la suite de la fermeture de la chaîne YouTube.

La Production[modifier | modifier le code]

L'origine[modifier | modifier le code]

Le scénariste et réalisateur Yun Je-gyun s'est sans aucun doute inspiré du tsunami du 26 décembre 2004 en Indonésie, comme il se l'explique[1] : « J’étais justement à Haeundae à l’époque et je me demandais ce qu’il arriverait si un tsunami comme celui-ci s’abattait sur cette plage qui voit passer chaque été environ un million de vacanciers. C’est ce qui a donné naissance au film. »

Il se lance donc le défi de mettre en scène un film catastrophe genre de blockbusters hollywoodiens.

Tournage[modifier | modifier le code]

Plage de Haeundae, où une grande partie de l'action se déroule.

Le tournage a débuté le sur les plages de HaeundaePusan, en Corée du Sud) avant de déménager aux États-Unis en pour les effets spéciaux[2] et s'est terminé le à San Francisco[3].

Effets spéciaux[modifier | modifier le code]

Deux cent spécialistes des effets spéciaux américains, entre autres ayant mis en œuvre les films à succès comme Le Jour d'après de Roland Emmerich (2004), En pleine tempête de Wolfgang Petersen (2000) ou encore les Star Wars des années 2000, sont allés en Corée du Sud pour créer un tsunami le plus réaliste possible[1]. Ce fut un vrai défi avec un total de 3365 plans, 560 ont été retouchés via les effets spéciaux numériques, dont une centaine de manière très complexe.

Musique[modifier | modifier le code]

La bande originale du film est de Lee Byung Woo, connu pour avoir fait la musique pour les films de Bong Joon-ho Mother (2010) et The Host (2006) ainsi que Deux Sœurs de Kim Jee-woon (2003).

Récompense[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « The Last Day : Autour du film », sur wildside.fr,‎ (consulté le 27 juillet 2010)
  2. (en) Han Sunhee, « CJ to finance, co-produce 'Haeundae' », sur Variety.com,‎ (consulté le 27 juillet 2010)
  3. (en) Kim Song-ho, « HAEUNDAE Wraps Filming », sur Scifijapan.com,‎ (consulté le 27 juillet 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]