The Knife

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
The Knife
Description de cette image, également commentée ci-après
Concert de The Knife, le .
Informations générales
Pays d'origine Drapeau de la Suède Suède
Genre musical Musique électronique[1], synthpop[2], musique expérimentale[3]
Années actives 19992014
Labels Rabid Records
Site officiel www.theknife.net
Composition du groupe
Anciens membres Karin Dreijer
Olof Dreijer

The Knife est un groupe de synthpop suédois, originaire de Göteborg. Il est formé en 1999 par Olof et Karin Dreijer, et reconnu par la critique à partir de 2006. Le groupe se sépare en 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Karin et Olof Dreijer, frère et sœur, forment le groupe en 1999 à Göteborg[4],[5].

Le premier album, The Knife du duo sort en 2001. En 2003, le titre Heartbeats est repris par José González dans son album Veneer. Cette version sera ensuite utilisée en 2006 dans une publicité pour les écrans Bravia de Sony. Dans une interview pour le journal Dagens Nyheter, le groupe prétend que Sony a payé une grande somme d'argent pour utiliser leur chanson ; malgré les vues anti-commerciales du groupe, ils ont justifié la transaction en citant leur besoin d'argent.

Alors que les critiques ne s'enthousiasment pas pour les premiers albums du groupe, il en va tout autrement pour l'album Silent Shout, sorti en 2006[6]. Sur scène, Karin et Olof Dreijer se cachent derrière des costumes énigmatiques dans une atmosphère d'images vidéo et d'installations. En 2009, Karin Dreijer Andersson s'offre une parenthèse en dehors du groupe en publiant son premier projet solo. Elle enregistre un album sous l'identité de Fever Ray.

Enregistré en collaboration avec Mt. Sims et Planningtorock, un nouvel album intitulé Tomorrow, In A Year paraît le 1er mars 2010[7]. Sur son site Internet, le groupe a proposé gratuitement le téléchargement d'un extrait, le morceau Colouring Of Pigeons. Tomorrow, In A Year est inspiré par la vie du naturaliste Charles Darwin et par son ouvrage De l'origine des espèces[8].

En 2010, le titre Pass this on est utilisé dans une scène du film Les Amours imaginaires de Xavier Dolan. Le 12 décembre 2012, The Knife diffuse sur sa page Facebook et sur son site officiel une courte vidéo avec l'accroche (en anglais) : « La musique peut être tellement insignifiante », vidéo qui se révèle être la bande-annonce d'un nouvel album. Deux jours plus tard, le groupe annonce officiellement la sortie de l'album Shaking the Habitual pour le mois d'avril 2013 (le 9 aux États-Unis et le 8 dans le reste du monde). Les concerts de la tournée européenne annoncée ensuite sur internet sont en majorité déclarés complets en seulement quelques jours, voire quelques heures pour certains. Mais le groupe se produit également sur scène dans le cadre de différents festivals de l'été.

En août 2014, le groupe annonce mettre fin à ses activités après un dernier concert en novembre de la même année[9]. Un album enregistré en concert paraît en 2017, intitulé Live at Terminal 5.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Mini-album[modifier | modifier le code]

Bande originale[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Billboard.
  2. « The Knife Deliver Creepy Christmas Tune », Spin, (consulté le 3 décembre 2010)
  3. Sarah McRuvie, « Ten Things You Never Knew About The Knife's Karin Dreijer Andersson », Clash Magazine, (consulté le 11 novembre 2014)
  4. (se) « Grammisregn över Göteborg », Sveriges Radio, (consulté le 24 mai 2014).
  5. (en) Craig McLean, « Biography », theknife.net, (consulté le 8 mars 2010).
  6. Géraldine Sarratia, « Silent Shout - Les Inrocks », sur Les Inrocks, (consulté le 16 mars 2016).
  7. (en) « Tomorrow, in a year information », sur http://Theknife.net/ (consulté le 8 janvier 2010).
  8. (en) « The Knife release Darwin opera », sur http://www.residentadvisor.net (consulté le 13 janvier 2010).
  9. (en-US) « The Knife Call It Quits », sur Pitchfork, (consulté le 8 mars 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :