The King of Fighters (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The King of Fighters
Réalisation Gordon Chan
Scénario Rita Augustine, Matthew Ryan Fischer
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis, Drapeau du Japon Japon, Drapeau de la République de Chine Taïwan, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre fantastique, action et romance
Durée 93 minutes
Sortie 2009

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The King of Fighters est un film d'arts martiaux réalisé par Gordon Chan, sorti en 2009.

Il est basé sur la série de jeux vidéo de combat, The King of Fighters, mais l'histoire est grandement différente de celle des jeux.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Depuis des siècles, des combattants issus de clans légendaires s'affrontent lors d'un tournoi situé dans une autre dimension. Le plus fort de tous devient le King of Fighters. Rugal, aveuglé par le pouvoir, va défier les lois du jeu et invoquer l'Orochi pour recevoir une puissance sans fin. Mai Shiranui, agent infiltré, Kyo Kusanagi, fils d'un grand maître et Iori Yagami, ennemi du clan Kusanagi vont devoir l'arrêter avant que celui-ci ne soumette le monde à ses pieds.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre : The King of Fighters[1]
  • Réalisation : Gordon Chan
  • Scénario : Rita Augustine, Matthew Ryan Fischer
  • Production : Andrew Mann, Tilo Seifert, Bobby Sheng, Joseph Chou, Tim Kwok
  • Édition : Chan Ki-hop
  • Musique : Tetsuya Takahashi
  • Photographie : Arthur Wong
  • Son : Shane Connelly, Jeffrey Alan Jones
  • Direction artistique : Eija Johnson
  • Décors : Jill Scott
  • Costumes : Sheila White
  • Sociétés de distribution : Arclight Films et Micott & Basara
  • Budget : 12 000 000 $[2]
  • Langue : Anglais
  • Pays d'origine : Drapeau de la République de Chine Taïwan, Drapeau des États-Unis États-Unis, ...
  • Format : Couleurs - 1.85 : 1
  • Genre : Action, fantastique, science-fiction
  • Durée : 93 minutes
  • Dates de sortie [3]:

Distribution[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]