The Hastings and Prince Edward Regiment

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Hastings and Prince Edward Regiment
Création
Dissolution Toujours actif
Pays Drapeau du Canada Canada
Allégeance Forces armées canadiennes
Branche Armée canadienne
Type Régiment d'infanterie
Rôle Infanterie légère
Fait partie de 33e Groupe-brigade du Canada
Garnison Belleville, Peterborough et Cobourg (Drapeau de l'Ontario Ontario)
Devise Paratus (« Prêt »)
Commandant Lieutenant-colonel Christopher D. Comeau, CD[1]
Emblème Insigne militaire

The Hastings and Prince Edward Regiment, littéralement « Le régiment des Hastings et du prince Édouard », est un régiment d'infanterie de la Première réserve de l'Armée canadienne. Il fait partie du 33e Groupe-brigade du Canada au sein de la 4e Division du Canada et son quartier général est situé à Belleville et il comprend également des détachements à à Peterborough et à Cobourg en Ontario.

Le régiment tire ses origines de plusieurs unités qui fusionnèrent à différents moments de leur histoire. Les plus anciennes incluent les 15e et 16e Bataillon d'infanterie de la Milice volontaire fondés en 1863 ainsi que les 40e, 46e et 49e Bataillon d'infanterie fondés en 1866. La lignée du régiment inclut également des unités d'artillerie de 1905 à 1954. Le régiment actuel est né de la fusion de quatre unités en 1954.

Rôle et organisation[modifier | modifier le code]

Rectangle vert
Insigne distinctif de la 4e Division du Canada

Tout comme c'est le cas pour les autres unités de la Première réserve de l'Armée canadienne, le rôle du Hastings and Prince Edward Regiment est de former des soldats afin de servir de renfort lors des opérations des Forces armées canadiennes ainsi que d'être prêts pour le service actif pour appuyer les autorités civiles lors de catastrophes naturelles dans la région locale. The Hastings and Prince Edward Regiment fait partie du 33e Groupe-brigade du Canada au sein de la 4e Division du Canada. Le régiment comprend trois compagnies de fusiliers, situées à Belleville, Peterborough et Cobourg en Ontario, ainsi qu'une compagnie de quartier général et une compagnie d'administration, toutes deux situées à Belleville[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Origines et création[modifier | modifier le code]

En retraçant la lignée du Hastings and Prince Edward Regiment, on peut identifier six unités originelles qui ont été amalgamées à différentes époques de leur histoire pour former le régiment de nos jours, incluant des unités d'infanterie et d'artillerie[2].

Unités originelles amalgamées pour former The Hastings and Prince Edward Regiment[2]
Nom à la création Date de création Lieu de création
The 15th Battalion Volunteer Militia (Infantry) Canada Belleville (Ontario)
16th Battalion Volunteer Militia (Infantry) Canada Picton (en) (Ontario)
49th "Hastings" Battalion of Infantry Stirling (en) (Ontario)
40th "Northumberland" Battalion of Infantry" Cobourg (Ontario)
9th Brigade, CFA Gananoque (en) (Ontario)
34th Battery, CFA Belleville (Ontario)

Raids féniens[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Raids féniens.

Dans la foulée des raids féniens, des attaques menées par les Féniens, des Irlandais basés aux États-Unis, contre les établissements britanniques au Canada dans le cadre de leur lutte contre la présence britannique[3], The 15th Battalion Volunteer Militia (Infantry), Canada fut mobilisé pour le service actif du 8 au [2].

Rébellion du Nord-Ouest[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Rébellion du Nord-Ouest.

Le , The 15th Battalion "Argyll Light Infantry", le 40th "Northumberland Battalion of Infantry", le 46th "East Durham" Battalion of Infantry et le 49th "Hastings" Battalion of Rifles mobilisèrent chacun une compagnie pour servir au sein de la colonne de l'Alberta de la Force de la campagne du Nord-Ouest. Celles-ci furent retirées du service actif le [2].

Lignée[modifier | modifier le code]

La lignée du Hastings and Prince Edward Regiment comprend toutes les unités qui ont été amalgamées au cours de leur histoire pour former le régiment tel qu'il est de nos jours[2]

The 15th Battalion Volunteer Militia (Infantry) Canada
(16 janvier 1863)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
16th Battalion Volunteer Militia (Infantry) Canada
(6 février 1863)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
16th "Prince Edward" Battalion of Infantry
(30 novembre 1866)
 
49th "Hastings" Battalion of Infantry
(14 septembre 1866)
 
40th "Northumberland Battalion of Infantry"
(5 octobre 1866)
 
 
46th "East Durham" Battalion of Infantry
(16 novembre 1866)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
15th Battalion ou le Argyll Light Infantry
(2 juin 1871)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
49th "Hastings" Battalion of Rifles
(6 avril 1871)
 
 
 
 
 
 
 
46th "Durham" Battalion of Infantry
(1er août 1897)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
15th Regiment "Argyll Light Infantry"
(8 mai 1900)
 
9th Brigade, CFA
(1er juin 1905)
 
34th Battery, CFA
(1er avril 1912)
 
16th Prince Edward Regiment
(8 mai 1900)
 
49th Regiment "Hastings Rifles"
(8 mai 1900)
 
40th "Northumberland" Regiment
(8 mai 1900)
 
 
46th Durham Regiment
(8 mai 1900)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
The Argyll Light Infantry
(12 mars 1920)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
The Hastings and Prince Edward Regiment
(12 mars 1920)
 
 
 
The Northumberland (Ontario) Regiment
(12 mars 1920)
 
 
The Durham Regiment
(12 mars 1920)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
9th Field Brigade, CA
(1er juillet 1925)
 
34th Field Battery, CA
(1er juillet 1925)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
The Northumberland Regiment
(15 mai 1924)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
The Argyll Light Infantry (Tank)
(15 décembre 1936)
 
9th Field Brigade, RCA
(3 juin 1935)
 
34th Field Battery, RCA
(3 juin 1935)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
The Midland Regiment (Northumberland and Durham)
(15 décembre 1936)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
The (Reserve) Argyll Light Infantry (Tank)
(7 novembre 1940)
 
9th (Reserve) Field Brigade, RCA
(7 novembre 1940)
 
34th (Reserve) Field Battery, RCA
(7 novembre 1940)
 
 
 
2nd (Reserve) Battalion, The Hastings and Prince Edward Regiment
(7 novembre 1940)
 
 
 
 
 
2nd (Reserve) Battalion, The Midland Regiment (Northumberland and Durham)
(7 novembre 1940)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
44th (Reserve) Field Regiment, RCA
(24 juin 1942)
 
 
 
 
 
 
The Hastings and Prince Edward Regiment
(1er novembre 1945)
 
 
 
 
 
The Midland Regiment (Northumberland and Durham)
(1er juin 1945)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
9th Anti-Tank Regiment (Self Propelled) (Argyll Light Infantry), RCA
(1er avril 1946)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
The Hastings and Prince Edward Regiment
(1er septembre 1954)

Perpétuations[modifier | modifier le code]

En plus de l'histoire de sa propre lignée, The Hastings and Prince Edward Regiment perpétue l'histoire et l'héritage de quatre régiments ayant servi au cours de la guerre anglo-américaine de 1812 ainsi que d'une brigade d'artillerie et de six bataillons du Corps expéditionnaire canadien (CEC) de l'histoire militaire du Canada pendant la Première Guerre mondiale. Ceux-ci sont le 1er Régiment, Durham Militia (1812-1815), le 1er Régiment, Hastings Militia (1812-1815), le 1er Régiment, Northumberland Militia (1812-1815), le 1er Régiment, Prince Edward Militia (1812-1815) et la 9e Brigade, ACC, CEC ainsi que les 39e, 80e, 139e, 155e et 254e Bataillon "outre-mer", CEC[2].

La 9e Brigade d'artillerie de campagne du Canada (ACA) du Corps expéditionnaire canadien (CEC), connue en anglais sous le nom de « 9th Brigade, CFA, CEF », a été créée le et s'embarqua pour la Grande-Bretagne le suivant. Elle débarqua en France le de la même année où elle fournit un appui d'artillerie de campagne en tant que composante de la 3e Artillerie divisionnaire canadienne jusqu'à la fin du conflit. Elle fut officiellement dissoute le [2].

Histoire des bataillons du Corps expéditionnaire canadien de la Première Guerre mondiale perpétués par The Hastings and Prince Edward Regiment
Nom Date de création Date d'embarquement pour la Grande-Bretagne Rôle Date de dissolution
39e Bataillon, CEC Fournit des renforts aux troupes canadiennes au front jusqu'au lorsque son personnel restant fut transféré au 6e Bataillon de réserve, CEC
80e Bataillon "outre-mer", CEC Fournit des renforts aux troupes canadiennes au front jusqu'au lorsque son personnel restant fut transféré aux unités de la 4e Division d'infanterie canadienne
136e Bataillon "outre-mer", CEC Son personnel fut transféré au 39e Bataillon de réserve, CEC qui servait à fournir des renforts aux troupes canadiennes au front
139e Bataillon "outre-mer", CEC Son personnel fut transféré au 36e Bataillon de réserve, CEC, le , qui servait à fournir des renforts aux troupes canadiennes au front
155e Bataillon "outre-mer", CEC Fournit des renforts aux troupes canadiennes au front jusqu'au lorsque son personnel restant fut transféré au 154e Bataillon "outre-mer", CEC
254e Bataillon d'infanterie "outre-mer", CEC Son personnel fut transféré au 6e Bataillon de réserve, CEC, le , qui servait à fournir des renforts aux troupes canadiennes au front

Honneurs de bataille[modifier | modifier le code]

Drapeau
Drapeau consacré du Hastings and Prince Edward Regiment affichant 18 de ses honneurs de bataille
Peinture montrant des chars d'assaut passant devant des bâtiments détruits
Article détaillé : Honneur de bataille.

Les honneurs de bataille sont le droit donné par la Couronne au régiment d'apposer sur ses couleurs les noms des batailles ou des conflits dans lesquels il s'est illustré.

Honneurs de bataille du Hastings and Prince Edward Regiment[2]
Rébellion du Nord-Ouest
Canada du Nord-Ouest, 1885
Première Guerre mondiale
Mont Sorrel Somme, 1916
Arras, 1917, '18 Côte 70
Ypres, 1917 Amiens
Ligne Hindenburg Poursuite vers Mons
Seconde Guerre mondiale
Débarquement en Sicile Grammichelle
Valguarnera Assoro
Agira Adrano
Regalbuto Sicile, 1943
Débarquement de Reggio Motta Montecorvino
Campobasso Torella
Le Moro San-Leonardo
Le Ravin Ortona (en)
Cassino II Ligne Gustave
Vallée du Liri Ligne Hitler
Ligne gothique Passage du Lamone
Crête de Misano Ligne Rimini
San-Fortunato Village de Bulgaria
Canal Naviglio Fosso Vecchio
Italie, 1943-1945 Apeldoorn
Nort-Ouest de l'Europe, 1945

Traditions et patrimoine[modifier | modifier le code]

Drapeau
Drapeau de camp du Hastings and Prince Edward Regiment

Les traditions et les symboles des Governor General's Foot Guards sont les éléments essentiels à l'identité régimentaire. Le symbole le plus important est l'insigne du régiment qui est composé d'une tête de cerf d'or sur un fond d'azur posé sur une torque également d'or. Le tout est entouré d'un anneau de gueules liséré d'or portant l'inscription « Hastings & Prince Edward Regiment » et soutenu d'un listel des mêmes couleurs portant l'inscription « Paratus » qui est la devise du régiment signifiant « Prêt » en latin. Les deux inscriptions sont en lettres majuscules d'or. L'anneau et le listel sont brochant sur une croix pattée d'or sommée de la couronne royale au naturel et environnée d'une guirlande de feuilles d'érable d'or mouvante d'un castor couchant sur un rondin également tout d'or. Il y a neuf feuilles d'érable de chaque côté de l'insigne qui rappelait, à l'époque où le régiment a été formé en 1920, les neuf provinces canadiennes. Le castor a été repris dans l'ancien insigne du 16th Prince Edward Regiment tandis que la couronne et la tête de cerf rappelle le 49th Regiment "Hasting Rifles". Le bleu royal est la couleur de parement officielle du régiment tandis que le rouge rappelle que l'unité a servi avec la 1re Division canadienne lors des deux guerres mondiales dont l'insigne est rouge[2].

La marche régimentaire du Hastings and Prince Edward Regiment est I'm Ninety-Five[2].

The Hastings and Prince Edward Regiment est affilié avec The Princess of Wales's Royal Regiment, un régiment de la British Army[2].

Ordre de préséance[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « The Hastings and Prince Edward Regiment », sur Armée canadienne (consulté le 21 juin 2017).
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k « The Hastings and Prince Edward Regiment », sur Direction - Histoire et patrimoine de la Défense nationale (consulté le 22 juin 2017).
  3. « Documents du front : la guerre de Sécession et la riposte contre les invasions des Fenians. », sur Ministère des Services gouvernementaux et des Services aux consommateurs de l'Ontario (consulté le 11 mai 2017).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]