The Go-Betweens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
The Go-Betweens
Description de cette image, également commentée ci-après
The Go-Betweens en 2005 : Robert Forster
et Grant McLennan (au fond)
Informations générales
Pays d'origine Drapeau de l'Australie Australie
Genre musical Rock indépendant, jangle pop, indie pop
Années actives 19771989, 20002006
Labels LO-MAX Records, Missing Link Records, Rough Trade, True Tone Records, Able Label, Beggars Banquet Records, Postcard Records
Site officiel www.go-betweens.net
Composition du groupe
Anciens membres Robert Forster
Grant McLennan
Lissa Ross
Tim Mustapha
Lindy Morrison
Robert Vickers
Amanda Brown
John Willsteed
Glenn Thompson
Adele Pickvance

The Go-Betweens est un groupe de rock indépendant australien, originaire de Brisbane. Formé en 1977 par Robert Forster et Grant McLennan, il est un des groupes australiens les plus influents sur la scène internationale durant les années 1980. Le groupe se sépare en 2006.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Robert Forster et Grant McLennan se rencontrent à l'Université du Queensland où ils faisaient du théâtre[1]. Forster au chant, à la composition et à la guitare, et McLennan au chant, à la composition et à la basse forment The Go-Betweens en décembre 1977 à Brisbane, dans le Queensland. Le nom du groupe reflète l'ouvrage The Go-Between de L.P. Hartley[1]. Ils font leur première apparition scénique en soutien à The Numbers au Baroona Hall de Brisbane, en début avril 1978[1]. « On a joué deux chansons et, à peine sorti de la scène, Mark Callaghan, Robert Vickers – on les a tous rencontrés, en cinq minutes ... Ils ont immédiatement demandé de jouer pour nous », explique Robert Forster[1]. Cependant, le groupe reste dépourvu de batteur, qui était occupé par Gerard Lee à leur premier concert[1]. Ils en recrutent quelques-uns à commencer par Bruce Anthon (ex-The Survivors). Avec le batteur invité Dennis Cantwell (The Riptides), ils enregistrent un premier single, Lee Remick, en mai 1978. La chanson, dédiée à l'actrice Lee Remick, est publié ua label indépendant Able en septembre 1978. La face B du single, Karen, est une chanson d'amour. Le premier vrai batteur du groupe est Temucin « Tim » Mustafa, recruté après l'enregistrement de Lee Remick, bien qu'il apparaisse sur les crédits du single[1].

Le groupe ajoute aussi un guitariste, Peter Milton Walsh[1]. Beserkley leur offre un contra pour la réédition de Lee Remick et Karen en deux singles, et pour huit albums[1]. Le groupe enregistre deux autres albums pour le label Beserkley en novembre 1978 (dont The Sound of Rain), mais Beserkley met la clé sous la porte et Walsh partira pour former The Apartments[1],[2],[3]. Leur deuxième single, People Say, qui est enregistré en mai 1979, est produit par The Go-Betweens avec Mustapha à la batterie, et Malcolm Kelly au piano et à l'orgue. La face B, Don't Let Him Come Back, est dédié à Walsh, qui restera ami avec Forster et McLennan[1]. Entre 1978 et mai 1979, le groupe enregistre quelques morceaux live dans la chambre de Forster — ils sont publiés qu'à partir de 1999 sous le titre 78 'Til 79: The Lost Album[4]. Ces morceaux sont des morceaux pop simples axés new wave.

Leur premier album, Send Me a Lullaby, produit par The Go-Betweens et Tony Cohen, chez Missing Link en Australie, est publié comme mini-album huit titres en novembre 1981[1]. Le distributeur britannique de Missing Link, Rough Trade, publie l'album au Royaume-Uni, trois mois plus tard ,accompagné de quatre morceaux bonus[2],[5].

Suites[modifier | modifier le code]

En 2000, Forster and McLennan ont reformé The Go-Betweens, aidé par chacun des trois membres de Sleater-Kinney, et ont enregistré l'album The Friends of Rachel Worth. La composition la plus récente (2005) comprenait Forster, McLennan, Adele Pickvance (basse) et Glenn Thompson (batterie).

En octobre 2005, The Go-Betweens est finalement parvenu à la reconnaissance populaire, avec l'album Oceans Apart (produit par Mark Wallis et Dave Ruffy) qui remporte un ARIA Award dans la catégorie de « meilleur album contemporain ». Le 6 mai 2006, Grant McLennan, âgé de 48 ans, meurt d'une crise cardiaque dans sa maison à Brisbane. Lors des préparations d'une fête chez lui, il commença à se sentir mal et monta se reposer dans sa chambre. Il fut découvert inanimé par sa fiancée, son colocataire et des amis. Avec sa mort, Robert Forster annonce la fin des Go-Betweens.

Accueil[modifier | modifier le code]

The Go-Betweens est un groupe culte, largement apprécié par la critique. Le critique de l'hebdomadaire new-yorkais Village Voice Robert Christgau a écrit à leur sujet : « Robert Forster et Grant McLennan sont la plus grande association de composition de chansons qui fonctionne aujourd'hui. » The Go-Betweens a fait de nombreuses tournées à l'étranger et a produit des succès tels que Cattle and Cane en 1983, et Streets of Your Town en 1988. Après avoir enregistré six albums, Forster and McLennan ont dissous The Go-Betweens en décembre 1989. Forster et McLennan ont poursuivi des carrières solo tout au long des années 1990, mais ont été poussés à travailler ensemble après avoir été invité par des fans au magazine de musique français Les Inrockuptibles pour jouer pour le 10e anniversaire du magazine.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1982 : Send Me a Lullaby
  • 1983 : Before Hollywood
  • 1984 : Spring Hill Fair
  • 1986 : Liberty Belle and the Black Diamond Express
  • 1987 : Tallulah
  • 1988 : 16 Lovers Lane
  • 2000 : The Friends of Rachel Worth
  • 2003 : Bright Yellow Bright Orange
  • 2005 : Oceans Apart

EP et singles[modifier | modifier le code]

  • 1978 : Lee Remick/Karen (Able Label)
  • 1979 : People Say/Don't Let Him Come Back (Able Label)
  • 1980 : I Need Two Heads/Stop before You say It (Missing Link/Postcard)
  • 2005 : Worlds Apart EP

Albums live[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Live On Snap With Deirdre O'Donoghue
  • 2005 : Live In London
  • 2006 : That Striped Sunlight Sound

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1990 : 1978-1990
  • 1999 : Bellavista Terrace: Best of the Go-Betweens
  • 1999 : 78 'til 79 the Lost Album

Membres[modifier | modifier le code]

Derniers membres[modifier | modifier le code]

  • Robert Forster - guitare, chant
  • Grant McLennan - guitare, chant
  • Adele Pickvance - basse (2000–2006)
  • Glenn Thompson - batterie (2002–2006)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Lissa Ross - batterie (1978)
  • Tim Mustapha - batterie (1978–1979)
  • Malcolm Kelly - ?? (1979, single People Say)
  • Jaqueline Candice - ?? (1979, single People Say)
  • Amanda Brown - violon, hautbois, guitare, chant (1986–1989)
  • Robert Vickers - basse (1983–1987)
  • John Willsteed - basse (1987–1989)
  • Lindy Morrison - batterie (1980–1989)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j et k Andrew Stafford, Pig City: from the Saints to Savage Garden, St Lucia, Queensland, University of Queensland Press, , 65–78 p. (ISBN 0-7022-3360-9).
  2. a et b (en) McFarlane 'The Go-Betweens' entry.
  3. (en) Ed Nimmervoll, « Go-Betweens », Howlspace – The Living History of Our Music. White Room Electronic Publishing Pty Ltd (Ed Nimmervoll), .
  4. Stanton Swihart, « 78 'Til 79: The Lost Album Review », AllMusic, Rovi Corporation (consulté le 9 avril 2010).
  5. (en) Magnus Holmgren et Stefan Warnqvist, « The Go-Betweens », passagen.se, Australian Rock Database (Magnus Holmgren).

Liens externes[modifier | modifier le code]