The Flowers of War

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Flowers of War
Titre original Jin líng shí san chai
Réalisation Zhang Yimou
Scénario Heng Liu d'après The 13 Women of Nanjing de Geling Yan
Acteurs principaux
Sociétés de production EDKO Film
Beijing New Picture Film
New Picture Company
Pays d’origine Drapeau de la République populaire de Chine Chine/Drapeau de Hong Kong Hong Kong
Genre Drame
Durée 145 minutes
Sortie 2011

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The Flowers of War (金陵十三釵), anciennement Nanjing Heroes et 13 Flowers of Nanjing, est un drame historique sino-hongkongais coproduit et réalisé par Zhang Yimou et sorti le . Le film raconte l'histoire d'un Américain (Christian Bale) ayant pour mission d'embaumer le prêtre blanc d'un couvent. Il est cependant pris au piège lors du conflit sino-japonais de 1937 et se retrouve involontairement maître et protecteur du couvent. Le film est tiré du livre The 13 Women of Nanjing de Geling Yan, inspiré du journal intime de Minnie Vautrin. Il est à ce jour le film le plus cher de l'histoire du cinéma chinois avec un budget de 94 millions de dollars.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1937 durant la bataille de Nankin en Chine, un thanatopracteur américain (Christian Bale) se prépare à enterrer le prêtre blanc d'un couvent catholique de la ville. Seul occidental, il ne prête guère attention au conflit qui se déroule autour de lui. D'abord voulant rejoindre la Zone de sécurité de Nankin, il se retrouve malgré lui à protéger les jeunes orphelines du couvent. C'est à l'arrivée de prostituées cherchant refuge des exactions de l'armée impériale japonaise qu'il va petit à petit s'immerger dans ce combat militaire et psychologique et défendre ce couvent, sans rester insensible à la douce Yu Mo (Ni Ni). Entre temps, ces femmes de différentes vertus apprennent à cohabiter au sein d'une même cathédrale.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Jin líng shí san chai
  • Titre français : Sacrifices of War[1]
  • Titre québécois : Les fleurs de la guerre

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix additionnelles 
Marion Huguenin[2]

Nominations[modifier | modifier le code]

Le film a été sélectionné dans la catégorie Meilleur film en langue étrangère pour la Chine aux 84e Academy Awards[3] mais il n'a pas été retenu pour la sélection finale. Il a reçu une nomination pour le 69e Golden Globe Awards. Le 6e Asian Film Awards a nominé le film sous différentes catégories, dont Meilleur film[4].

Autour du film[modifier | modifier le code]

Le film n'est pas sorti en France où il n'a pas trouvé de distributeur. Il a seulement été projeté lors du 7e festival du film chinois de Paris[5].

Avec un budget de 94 millions de dollars, c'est le film chinois le plus cher de l'histoire du cinéma chinois[6].

Il est sorti en VOD le 17 mars 2015 et en DVD Blu-ray le 18 mars 2015 sous le titre Sacrifices of War, chez TF1 Vidéo[7].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://video.fnac.com/a7950625/Sacrifices-of-war-Blu-ray-Christian-Bale-Blu-Ray
  2. http://www.agencesartistiques.com/Fiche-Artiste/656609-marion-huguenin.html
  3. (en) « Hong Kong chooses A Simple Life for Oscar race, China selects The Flowers Of War », Screen Daily,‎ (lire en ligne)
  4. (en) Liz Shackleton, « Flying Swords leads nominations for Asian Film Awards », Screen Daily,‎ (lire en ligne)
  5. « Les Treize fleurs de Nankin, de Zhang Yimou », sur www.festivalducinemachinoisdeparis.com, (consulté le 14 décembre 2017)
  6. (en) Pete Hammond, « OSCARS: Controversy Emerges As Deadline For Foreign-Language Film Entries Looms », Deadline,‎ (lire en ligne)
  7. AlloCine, « Sacrifices of war » (consulté le 15 décembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]