The Doors (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir The Doors (homonymie).
The Doors
Album de The Doors
Sortie
Enregistré entre le 24 août et le 29 septembre 1966
Durée 44 min 29s
Genre Rock psychédélique
Producteur Paul Rothchild
Label Elektra
Classement
  1. 3 (États-Unis)

Albums de The Doors

The Doors est le premier disque du groupe du même nom, sorti en Janvier 1967. Il contient certains morceaux qui deviendront de grands classiques (Break on Through, Light My Fire, The End...) Des reprises de Bertolt Brecht et Kurt Weil (Alabama Song) et de Willie Dixon (Back Door Man) complètent la liste.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1965 Ray Manzarek et Robby Krieger rejoignent le groupe, Krieger ne jouait de la guitare électrique que depuis six mois. Le groupe signe à la Columbia Records pour un contrat de six mois mais ne signe pas pour l'enregistrement. Ils signent pour tard avec Elektra Records avec Jac Holzman.

L'album est enregistré au Sunset Sound Studios à Hollywood en Californie durant six jours avec l'ingénieur audio Bruce Botnick. Un magnétophone à quatre pistes est utilisé pour l'enregistrement, ils utilisent principalement trois pistes, basse et batterie sur une, la guitare et l'orgue sur la seconde et les voix de Morrison sur la troisième piste. La quatrième piste est utilisée pour la superposition. Le musicien de session Larry Knechtel joue la bass sur "Light My Fire" et quelques autres chansons pour donner plus de force au son de la basse du piano de Fender Rhodes de Manzarek. Pour "The End", deux prises sont éditées ensemble pour réaliser l'enregistrement final[1],[2].

La parution de l'album est accompagnée d'un communiqué de presse : « Sur scène, les Doors semblent évoluer dans leur propre monde. Les chansons des Doors sont comme l'espace, elles sont ancestrales. On dirait une musique de carnaval. Quand elle cesse, il y a une seconde de silence. Quelque chose de neuf a pénétré dans la salle. »[3]

En 1979, le film Apocalypse Now sur la guerre du Viêt Nam reprend The End comme chanson d'ouverture.

Titres[modifier | modifier le code]

Toutes les chansons sont de Jim Morrison, Robbie Krieger, Ray Manzarek et John Densmore, sauf mention contraire.

  1. Break On Through (To the Other Side) – 2:29
  2. Soul Kitchen – 3:35
  3. The Crystal Ship – 2:35
  4. Twentieth Century Fox – 2:34
  5. Alabama Song (Whisky Bar) (Brecht, Weill) – 3:20
  6. Light My Fire – 7:08
  7. Back Door Man (Dixon) – 3:34
  8. I Looked at You – 2:22
  9. End of the Night – 2:53
  10. Take It as It Comes – 2:17
  11. The End – 11:42

40th Anniversary Mixes Bonus tracks[modifier | modifier le code]

  1. Moonlight Drive (Version 1) – 2:42
  2. Moonlight Drive (Version 2) – 2:31
  3. Indian Summer (29 août 1966) – 2:36


Singles tirés de l'album[modifier | modifier le code]

Autres chansons apparaissant dans les charts[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Davis, Stephen (2005). Jim Morrison: LIfe, Death, Legend. Penguin Books. p. 139. (ISBN 978-1-101-21827-3). Retrieved December 20, 2014.
  2. Sullivan, Steve (2013). Encyclopedia of Great Popular Song Recordings. 2. Scarecrow Press. pp. 484–5. (ISBN 978-0-8108-8296-6). Retrieved December 20, 2014.
  3. Michka Assayas, Dictionnaire du rock, Robert Laffont, 2000, p.508
  4. (en) Richie Unterberger, « The Doors – The Doors - Songs, Reviews, Credits, Awards », AllMusic (consulté le 20 décembre 2014)
  5. a et b (en) « The Doors – The Doors CD Album », CD Universe/Muze (consulté le 31 août 2015)
  6. (en) Colin Larkin, Encyclopedia of Popular Music, Omnibus Press, (ISBN 0-85712-595-8), p. 2006
  7. (en) Gary Graff et Daniel (eds) Durchholz, MusicHound Rock: The Essential Album Guide, Farmington Hills, MI, Visible Ink Press, (ISBN 1-57859-061-2), p. 358
  8. (en) « The Doors: Album Guide » [archive du ], rollingstone.com (consulté le 31 août 2015)
  9. (en) Sal Cinquemani, « The Doors: The Doors - Album Review », Slant Magazine, (consulté le 20 décembre 2014)
  10. (en) Robert Christgau, « Christgau's Consumer Guide to 1967 », The Village Voice, New York,‎ , p. 69 (lire en ligne)
  11. http://rateyourmusic.com/release/single/the_doors/alabama_song__whisky_bar____take_it_as_it_comes/
  12. http://www.thedoorsguide.com/music/albums.html#doors