The Diplomats

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Diplomats
Surnom Dipset
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Hip-hop[1], rap East Coast[1], rap hardcore[1], gangsta rap[1], rap politique[1], pop-rap[1]
Années actives Depuis 1997
Labels Roc-A-Fella Records, Diplomat Records, Koch Records, Interscope Records
Site officiel dipinthemix.com/
Composition du groupe
Membres Cam'ron
Jim Jones
Juelz Santana
J.R. Writer
40 Cal
Freekey Zekey
Hell Rell

The Diplomats est un groupe de hip-hop américain, originaire de Harlem, dans l'État de New York. Le groupe se compose à l'origine des membres Cam'ron, Jim Jones et Freekey Zekey, tous les trois originaires d'Harlem. En 1999, le rappeur Juelz Santana se joint au groupe.

En 2001, après la signature de Cam'ron, le groupe signe un contrat avec les labels Def Jam et Roc-A-Fella Records du rappeur Jay-Z. Ils publient leur premier album, Diplomatic Immunity en 2003. Des tensions et des polémiques se faisant sentir entre Cam'ron et Jay-Z, le groupe coupe les ponts avec son label et signe au label Koch Records, et y publie son second album Diplomatic Immunity 2, en novembre 2004. Séparés à cause de divergences artistiques, le groupe se réunit en 2010 et annonce un nouvel album. En février 2011, ils signent avec Interscope Records, mais Freekey Zekey annonce leur départ du label en 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts et succès (1997–2006)[modifier | modifier le code]

Cam'ron, Jim Jones et Freekey Zekey, trois amis d'enfance, forment The Diplomats en 1997. En 1999, ils sont rejoints par Juelz Santana[1]. La première apparition du groupe se fait sur l'album de Cam'ron, S.D.E., en 2000, publié au label Epic Records. Entre 2001 et 2004, le groupe signe un contrat avec le label de Jay-Z, Roc-A-Fella Records, et en 2002, la formation fonde son propre label, Diplomat Records. Parallèlement à la carrière des Diplomats, chacun des membres est sous contrat avec différents labels (E1 Music, Asylum, Def Jam). Le groupe acquiert une certaine notoriété après la publication du troisième album de Cam'rom, Come with Me, en 2002[2],[3].

Le premier opus des Diplomats, Diplomatic Immunity, est publié le [2] au label Roc-A-Fella Records[4]. Le double album connaît un succès rapide, se classant à la huitième place du Billboard 200[5] et est certifié disque d'or, aux États-Unis, par la Recording Industry Association of America (RIAA)[6] deux mois après sa sortie. Entre cet album et le suivant, Diplomatic Immunity 2, publié le [7], le groupe accueille de nouveaux membres : Hell Rell, 40 Cal et J.R. Writer.

Divergences artistiques (2007–2009)[modifier | modifier le code]

En 2007, 40 Cal. lance Skeme Team[8], tandis que Freekey Zekey forme 730 Dips et lance un label homonyme 730 Dips Records ; Jim Jones, lui, se joint à un nouveau groupe, ByrdGang[9]. En , Jim Jones déclare, lors d'une interview, qu'il y a de nombreux conflits entre les membres du groupe. En , 40 Cal déclare, de son côté, que, malgré les désaccords dans le groupe, il y aurait de prochaines collaborations entre les membres du groupe[10].

Dans une entrevue en 2008, Hell Rell explique ne plus être en obligation contractuelle avec Cam'ron ou Jim Jones. Durant l'interview, Juelz parle également de ses relations actuelles avec le groupe, et ne pense pas y retourner[11]. Dans une autre entrevue, il explique avoir l'impression que les autres membres ne lui éprouvent plus aucun intérêt, l'égoïsme étant l'un des points forts du groupe. Il explique également se consacrer beaucoup plus à sa carrière solo[12]. Avant 2009, ces cliques commencent à devenir de vrais gangs. En 2008, Juelz Santana lance le Skull Gang. En 2009, Cam'ron lance un nouveau groupe appelé U.N and Dipset West. En 2008, Hell Rell lance Top Gunnas, et J.R lance Thundabyrdz.

Réunion (depuis 2010)[modifier | modifier le code]

En avril 2010, Cam'ron et Jim Jones annoncent la fin de leurs divergences[13]. En juin 2010, la réunion de Dipset commence avec une bande-annonce intitulée Under Construction et un single, Salute, produit par AraabMuzik. La chanson se compose de Jim Jones, Cam'ron et Juelz Santana. Le remix fait participer le nouveau membre des Diplomats, Vado. En octobre 2010, dans une entrevue avec The Source Magazineheadquarters, Freekey Zekey laisse transparaître la possibilité d'une signature avec Interscope Records[14]. En février 2011, The Diplomats signe avec Interscope Records, et révèle un futur album[15],[16].

En janvier 2013, Juelz Santana indique la future publication de l'album[17]. Il promet également la venue d'un nouveau single étiquetté Diplomats[18]. Le groupe tient un concert le 25 mars 2013 célébrant le dixième anniversaire de leur album Diplomatic Immunity. Waka Flocka Flame joue à leurs côtés au concert[19]. En mai 2013, Freekey Zekey révèle que le groupe n'est plus signé chez Interscope Records[20],[21].

Le 15 mai 2014, The Diplomats se réunit pour un nouveau single produit par Just Blaze et en featuring avec DJ A-Trak, intitulé Dipshits[22],[23]. Le 1er janvier 2015, le DJ Funkmaster Flex annonce via instagram une nouvelle mixtape du groupe avec Freekey Zeekey[24].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 2005 : More Than Music Vol. 1
  • 2006 : The Movement Moves On
  • 2007 : More Than Music Vol. 2

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • The Original Harlem Diplomats
  • Sippin' on Sizzurp Bonus DVD
  • A Day in the Fast Life
  • Killa Season
  • Eye of the Eagle

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g (en) Andy Kellman, « The Diplomats Biography », sur AllMusic (consulté le 9 août 2015).
  2. a et b (en) John Bush, « Diplomatic Immunity Review », sur AllMusic (consulté le 9 août 2015).
  3. (en) Strong, Nolan, « Cam'ron Strikes Platinum »,‎ (consulté le 9 août 2015).
  4. (en) « The Diplomats Discography », sur AllMusic (consulté le 9 août 2015).
  5. (en) « Diplomatic Immunity Awards », sur AllMusic (consulté le 9 août 2015).
  6. (en) « The Diplomats Diplomatic Immunity », Recording Industry Association of America (consulté le 21 août 2013).
  7. (en) David Jeffries, « Diplomatic Immunity 2 Review », sur AllMusic (consulté le 9 août 2015).
  8. (en) Francesca Djerejian, « 40 Cal: Waiting In The Wings », sur BallerStatus,‎ (consulté le 28 février 2008).
  9. (en) « All those clicks are real gangs.v=wshh9yXQPBp7Q3ziL420Jim Jones, Freekey Zekey, & Byrd Gang Interview On Rap City! », sur WorldStarHipHop (consulté le 28 février 2008), Kanye West You Betta Watch M**** Mouth, Before I Pull You By That Glow In The Dark Pink, Stickin & Learn In The Nerd Lane..
  10. (en) « 40 Cal Warns Of Cam'ron's Return, Talks Dipset Unity », HipHopDX (consulté le 21 août 2013).
  11. (en) « September interview with Hell Rell », sur Hip Hop Game (consulté le 19 septembre 2008).
  12. (en) RealTalkNY/Sean, « Hell Rell Speaks On Why He Left Dipset » [vidéo], sur YouTube,‎ (consulté le 19 septembre 2008).
  13. (en) « MissInfo.tv » Miss Info Exclusive: Cam’ron and Jim Jones rebuild friendship, Jimmy issues public apology » (consulté le 11 mars 2015).
  14. « Freekey Zekey Says The Diplomats’ Interscope Deal Is Going Down », Home of Hip Hop Videos & Rap Music, News, Video, Mixtapes & more (consulté le 11 mars 2015).
  15. (en) « The Diplomats Signs With Interscope, Inherits Dr. Dre? », RapFix (consulté le 11 mars 2015).
  16. (en) Anthony Osei, « Video: Juelz Santana Says The Diplomats Are Signed to Interscope », Complex (consulté le 11 mars 2015).
  17. (en) HipHopDX, « Juelz Santana Updates On Diplomats Album, Says "It Is Possible" », HipHopDX,‎ (consulté le 11 mars 2015).
  18. (en) HipHopDX, « Juelz Santana Promises New Diplomats Song, Possible Album », HipHopDX,‎ (consulté le 11 mars 2015).
  19. HipHopDX, « Dipset To Host Concert Celebrating 10-Year Anniversary Of "Diplomatic Immunity" », HipHopDX,‎ (consulté le 11 mars 2015).
  20. (en) « Freekey Zekey Reveals The Diplomats Are No Longer Signed To Interscope », XXL (consulté le 11 mars 2015).
  21. (en) HipHopDX, « Freekey Zekey Explains What Killed The Diplomats' Interscope Records Deal », HipHopDX,‎ (consulté le 11 mars 2015).
  22. (en) « Cam'ron / A-Trak », Pitchfork (consulté le 11 mars 2015).
  23. (en) « Cam’ron & A-Trak – Dipshits (Feat. Juelz Santana) Video », Stereogum (consulté le 11 mars 2015).
  24. (en) Rose Lilah, « Dipset Reportedly Reuniting For New Mixtape », HotNewHipHop (consulté le 11 mars 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]