The Destroyer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Destroyer
Nom de naissance Pietro Paolo Salamone
Naissance (37 ans)
Drapeau de l'Italie Italie
Activité principale Producteur, disc jockey
Genre musical Industrial hardcore, speedcore, terrorcore
Labels Brutal Force Records, D-Boy Black Label (ancien), Head Fuck Records (ancien), Epileptik (ancien)

The Destroyer, de son vrai nom Pietro Paolo Salamone, est un producteur et disc jockey de techno hardcore italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il sort en 1995 son premier EP Break Your Speaker sur le label italien D-Boy Black Label. S'ensuivent une multitude d'autres EP, notamment sur ce même label et sur Head Fuck Records, tous caractérisés par un style de techno hardcore sans concession accompagnée de samples rapides et violents.

Son premier album studio, tout simplement intitulé The Album, est publié en 2005, sur le label français Epileptik. Parallèlement, The Destroyer participe à de nombreuses soirées techno à travers toute l'Europe. En 2008, il participe à un set sur la compilation I Hate Trance vol. 4 - Demons of the Underground, accueilli avec une note de 73 sur 100 par le site spécialisé Partyflock[1].

En 2017, il s'associe avec Brutal Force pour la sortie de l'EP Label Clash, chez Brutal Force Records[2].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Break Your Speaker (12", EP)
  • Khorona - Nooo!!! (7")
  • Mass of Shit (12", EP)
  • My Brain Is Sick (12")
  • The Hardcore Healing (10")
  • The Korrosive Adventure (10")
  • You're Like a Toasted Dork (12")
  • Neighbourhood EP (12", EP)
  • Total Hate (12")
  • Sicilian Antibitch EP (12", EP)
  • Remix Collection (12")
  • Dumbastard (12")
  • The Return E.P. (12", EP)
  • Prepare Yourself (12")
  • Aggression (12")
  • The Album
  • Head Fuck is Dead (12")
  • Italian Madness (12", EP)
  • The Fact is Phakt (12", EP)
  • Ernestina 2010 (12", EP)
  • Versus One EP (EP split avec Noisekick)
  • A Further Reality (EP split avec Tripped)
  • Social Basswork EP
  • 2017 : Label Clash (avec Brutal Force)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (nl) « I Hate Trance vol. 4 - Demons of the Underground Review », sur Partyflock, (consulté le 27 septembre 2017).
  2. (en) « New release The Destroyer vs Brutal Force - Label Clash EP », sur brutalforcerecords.com, (consulté le 27 septembre 2017).

Lien externe[modifier | modifier le code]