The Creepshow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Creepshow
Description de cette image, également commentée ci-après
The Creepshow en concert au Québec, en 2008.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau du Canada Canada
Genre musical Psychobilly, rockabilly, punk rock, horror punk
Années actives Depuis 2005
Labels Stomp Records, Hellcat[1], Epitaph
Composition du groupe
Membres Sean « Sean Solo » McNab
Kristian « Darth Ginty » Rowles
Sandro « The Great Sanchini » Sanchioni
Kenda « Obi Wan Kendabi » Legaspi
Daniel « Danikan Skywalker » Flamm
Anciens membres Jen « Hellcat » Blackwood
Matt « Pomade » Gee
Sarah Nicole « Sin » Blackwood

The Creepshow est un groupe de psychobilly canadien, originaire de Burlington, en Ontario. Le groupe est formé en 2005[2], et s'inspire largement des films d'horreur dans les paroles de ses chansons.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et débuts[modifier | modifier le code]

À la base, le groupe se compose de musiciens bien connus de la scène locale : Jen « Hellcat » Blackwood au chant et à la guitare, Sean Mc Nab (Sickboy) - alors chanteur/guitariste des groupes locaux Outspan et Jersey - à la contrebasse, Matthew « Pomade » Gee à la batterie et Kristian Rowles AKA The Reverend MC Ginty - alors tromboniste pour le groupe de ska 905 ainsi que pour Outspan aux côtés de son ami Sickboy - à l'orgue, chose plutôt rare dans ce type de formation.

En 2005, The Creepshow enregistre deux titres pour la compilation Zombie Night in Canada Vol. 2 publiée par le label Stumble Records, accompagnés par la crème de la scène rockab’/psycho/garage locale. Ils publient en même temps une démo qui tombe entre les mains d’Adam Sewell du label Stereo Dynamite qui décide aussitôt de les signer. Leur premier album studio, Sell Your Soul, produit par Steve Rizun (Keepin’ 6, The Flatliners, Illscarlett…), sera édité en mai 2006[3],[4]. Au même moment, le lundi 27 mai 2006, le label signe un accord de distribution avec le géant EMI et les disques de Stereo Dynamite arrivent dans les bacs de tous les bons disquaires, ce qui permet au groupe de tourner un peu partout dans le monde[5].

En 2007, Jen « Hellcat », alors enceinte de Joel « Hooch » Parkins (chanteur/guitariste des Matadors), demande à sa petite sœur, Sarah « Sin », de la remplacer provisoirement. Finalement, le provisoire dure et Sarah « Sin » devient la chanteuse officielle du groupe[6]. Après une tournée au Canada avec The Unseen et Tiger Army, ainsi qu'un passage en Europe, The Creepshow continue de tourner avec Sarah « Sin » au micro.

Run for Your Life[modifier | modifier le code]

En 2008, The Creepshow signe sur le label canadien Stomp Records pour son deuxième effort, Run for Your Life, et avec People Like You Records pour la sortie Européenne. L'album est réédité aux États-Unis chez Hellcat Records en octobre 2009. Le 23 août 2008, le groupe rejoint Anti Flag sur sa tournée canadienne[7]. The Creepshow participe au Warped Tour en 2008 à Montréal. Ils y rejouent en 2009. En 2009, le groupe parcourt les États-Unis en première partie de Rancid ainsi que l'Europe[8]. En août 2009, le groupe décroche deux gros concerts en Russie[9]. Entre septembre et octobre 2009, nouvelle tournée américaine.

Le , le groupe joue en Australie au festival Soundwave. Le 17 juillet 2010, il se produit au Hot Rod Hootenanny, à Niagara Falls, en Ontario[10]. En décembre 2010, The Creepshow parcourt la France, l'Angleterre ainsi que l'Espagne.

Life after Death[modifier | modifier le code]

The Creepshow à Manchester en 2012.

Sarah Blackwood quitte le groupe. Pour la remplacer Kenda enregistre l'album Life after Death, publié le , et fait les tournées à l'aide d'un guitariste supplémentaire.

Pour l'année 2015, des concerts sont programmés en République tchèque (Letiště Tábor), en Allemagne (Cologne) et au Royaume-Uni (Blackpool)[11]. En début 2017, ils effectuent une tournée européenne, mais reportent leur visite à l'Amphi Festival de Cologne le 19 juin[12].

Récompenses[modifier | modifier le code]

En 2009, la formation est nommée « un des groupes que tu dois connaître » par Alternative Press. La station canadienne Edge 102 lui décerne le Fu Award dans la catégorie de meilleur groupe scénique[13].

Membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Vinyles[modifier | modifier le code]

  • 2006 : Run for Your Life (vinyle violet)
  • 2008 : Creepy Christmas Classics! (Stereo Dynamite, édition limitée à 1 000 exemplaires, Santa Claus Is Back In Town (reprise d'Elvis Presley), Merry Christmas (I Don't Want To Fight Tonight) (reprises des Ramones))
  • 2017 : "Death At My Door" (smoky clear, marble red & classic black)

Apparitions[modifier | modifier le code]

  • 2005 : Zombie Night in Canada Vol. 2 (avec la chanson Shake)

Albums solo[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Sarah Blackwood: Way Back Home (Wolverine Records)
  • 2009 : Jen Blackwood: Hellcat and the Prowl (Démo en libre téléchargement)
  • 2010 : Sarah Blackwood: Wasting Time (Stomp Records)

Clips[modifier | modifier le code]

  • Zombies Ate Her Brain (2007)
  • The Garden (2007)
  • Take My Hand (2008)
  • Buried Alive (2010)
  • They All Fall Down (2010)
  • Hellbound (2010)
  • Sleep Tight (2011)
  • Sinners and Saints (2013)
  • The Devil's Son (2013)
  • Sticks & Stones (2017)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Hellcat Records - News - The Creepshow To Make You Run For Your Life This Fall », Hell-cat.com (consulté le 23 mars 2012)
  2. (en) « Hellcat Records - Artist - The Creepshow », sur hell-cat.com
  3. (en) « The Creepshow Biography », sur AllMusic.
  4. (en) « Sell Your Soul Review », sur AllMusic.
  5. (en) Phil Villeneuve, « Stereo Dynamite Finds Sanctuary With EMI And Has Four Albums Coming », chartattack.com, .
  6. (en) Toronto Music Scene - Interview
  7. (en) « The Hour - The Creepshow and Van's Warped Tour »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 23 juin 2017).
  8. (en) Exclaim News - The Creepshow Plot Tours in Canada, U.S. and Germany.
  9. (en) The Creepshow Russian Tour.
  10. (en) « The Brains: “Gone” », PunkNews (consulté le 23 mars 2012).
  11. (en) « The Creepshow en tournée », sur www.last.fm (consulté le 23 mai 2015).
  12. « THE CREEPSHOW annule sa venue à l'Amphi Festival », sur verdammnis.com, (consulté le 23 juin 2017).
  13. (en) Donna Hopper, « A late Halloween celebration with The Creepshow », sur sootoday.com, (consulté le 23 mai 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]