The Courteeners

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
The Courteeners
Description de cette image, également commentée ci-après
The Courteeners en concert en 2018.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Rock indépendant, Post-punk, Post-Britpop, Rock alternatif
Années actives Depuis 2006
Labels Polydor, PIAS Cooperative
Composition du groupe
Membres Liam Fray
Michael Campbell
Daniel « Conan » Moores
Anciens membres Mark Joseph Cuppello

The Courteeners, ou simplement Courteeners, est un groupe de rock indépendant britannique, originaire de Middleton, dans le Grand Manchester, en Angleterre. Il est formé en 2006 par Liam Fray (guitare/voix), Michael Campbell (batterie/chœurs), Daniel « Conan » Moores (guitare) et Mark Joseph Cuppello (basse).

Ils ont sorti six albums studio : St. Jude (2008), Falcon (2010), Anna (2013), Concrete Love (2014), Mapping the Rendezvous (2016) et More. Again. Forever. (2020).

Les paroles des Courteeners sont écrites par le leader du groupe, Liam Fray[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation (2006–2007)[modifier | modifier le code]

Les membres du groupe se connaissent depuis l'âge de dix ans. Originaires de Middleton, dans le Grand Manchester ; Fray et Moores ont étudié au lycée Cardinal Langley Roman Catholic High School de Middleton, Mark Cuppello a étudié au St Monica's RC High School de Prestwich, et Michael Campbell au St Cuthbert's RC High School de Rochdale.

Alors qu'il étudiait le commerce à l'université de Salford, Liam Fray, passionné par l'écriture, choisit de suivre des cours d'écriture créative. Il débute en jouant en acoustique dans les bars et pendant les soirées à Manchester. Après avoir reçu un accueil positif du public, Fray décide d'interrompre ses études et de former un groupe. Il recrute son ami d'enfance et voisin Michael Campbell, qui n'a jamais joué de batterie. Ils jouent sous le nom de Liam Fray jusqu'à l'arrivée de Moores et Cuppello[2].

Leur premier concert est joué au Manchester Roadhouse en octobre 2006, ils se font par ailleurs connaître à Manchester par le bouche-à-oreille. The Courteeners publient leur premier single Cavorting le 6 août 2007 avec le label Loog Records[3]. Un second single, Acrylic, est publié le 22 octobre 2007, atteignant la 44e place de l'UK Single Chart[4].

St. Jude (2007–2009)[modifier | modifier le code]

The Courteeners attirent l'attention de Stephen Street (producteur des groupes The Smiths, Blur et Morrissey) avec lequel ils discutent d'une éventuelle collaboration. Le groupe publie alors son premier single What Took You So Long? le 14 janvier 2008, classé 20e de l'UK Singles Chart[5]. Leur premier album, St. Jude, sort le 7 avril 2008 chez Polydor Records. Il est lancé au magasin Market Street HMV de Manchester.

L'album apparaît à la quatrième place dans le classement des meilleurs albums vendus au Royaume-Uni[6] et remporte plus tard le disque d'or. L'album est précédé par la sortie du single Not Nineteen Forever le 31 mars 2008[7]. Un cinquième single, No You Didn't, No You Don't, est publié le 23 juin 2008. The Courteeners jouent avec Kasabian et Primal Scream au Fuji Rock Festival dans la préfecture de Niigata au Japon.

That Kiss paraît le 6 octobre 2008, encore produit par Stephen Street[8]. Le morceau atteint la cinquième place du Midweek Top 40[9]. En décembre 2008, le groupe remporte le Guardian's First British Album Award face à Glasvegas, Duffy, Adele et Noah and the Whale. St. Jude est voté à 53%[10].

En 2009, le groupe se produit au Mercury Lounge de New York. La même année, The Courteeners participent également au Coachella Festival en Californie, ainsi qu'au Reading and Leeds Festivals avec les Arctic Monkeys, The Prodigy et Ian Brown.

Falcon (2009–2011)[modifier | modifier le code]

Leur deuxième album, Falcon, est sorti le 22 février 2010, et devient disque d'or. L'album est précédé par le single You Overdid It Doll paru le 15 février 2010. L'album est enregistré aux ICP Studios en Belgique et produit par Ed Buller (White Lies, Pulp, Suede). L'album est bien accueilli par la presse britannique, notamment par le journal NME et les magazines Mojo et Q (quatre étoiles)[11],[12].

Le premier morceau extrait de l'album Cross My Heart and Hope To Fly est diffusé pour la première fois à la radio durant l'émission de Zane Lowe sur la BBC Radio 1[13]. Le premier single officiel de l'album sorti le 15 février s'intitule You Overdid It Doll. Il est aussi diffusé sur la BBC Radio 1 par Zane Lowe. Lowe, grand supporter du groupe, le nomme Hottest Record in the World[14].

The Courteeners participent à plusieurs festivals en 2010. Ils jouent sur la scène principale du Festival de l'île de Wight avant Paul McCartney le 13 juin 2010, et au Glastonbury Festival le 25 juin 2010. En juillet 2010, le groupe participe au festival T in the Park. En août 2010, le groupe retourne au Japon à Tokyo et Osaka pour le Summer Sonic Festival puis fait une seconde apparition au V Festival. The Courteeners annoncent une tournée britannique en cinq dates dès décembre.

Tournée Anna (2011–2014)[modifier | modifier le code]

Le 17 décembre, le groupe annonce sa participation au festival de la forêt de Delamere dans le comté de Cheshire, prévue le 2 juillet 2011. Les billets se vendent en moins d'une heure. Durant l'été 2011, ils apparaissent à l'Isle of Wight Festival et au V Festival. The Courteeners jouent aussi au Haigh Hall à Wigan, en juin de la même année avec The Coral et Cherry Ghost. En décembre 2011, le groupe joue trois concerts au Manchester Apollo. Les images de ces concerts sont filmées et paraissent plus tard en DVD sous le nom de Live at the MEN Arena, DVD qui comprend également des extraits du concert au Manchester Arena de décembre 2010. En 2012, ils jouent aux Reading and Leeds Festivals, au T in the Park et au Chester Rocks Festival. Le 23 juin 2012, le groupe joue gratuitement au Albert Square à Manchester.

Leur troisième album, Anna, est enregistré avec le producteur Joe Cross des Hurts et sort le 4 février 2013. Il est précédé par la sortie du premier single Lose Control en décembre 2012[15]. Le groupe se présente sous le nom de Courteeners, sans y apposer le The. Le 6 février 2013, Anna apparaît premier dans le classement de l'UK Chart par l'Official UK Charts Company[16].

Pour assurer la promotion de l'album, le groupe effectue une tournée de concerts européenne appelée Anna Tour comprenant 22 shows en Angleterre, en Écosse, en France, en Autriche, en Italie, en Allemagne, aux Pays-Bas, et en Suisse. La tournée commence le 21 février et se termine le 27 avril[17]. Le 28 juin 2013, The Courteeners participent au Glastonbury Festival sur la scène John Peel. Ils jouent en première partie des Stone Roses pendant leur concert de retour au Finsbury Park le 7 juin 2013, et avec Kings of Leon au Bellahouston Park de Glasgow le 15 août 2013.

Concrete Love (2014–2015)[modifier | modifier le code]

Le 18 août 2014, les Courteeners sortent leur nouvel album intitulé Concrete Love. De nouveau enregistré et produit par Joe Cross à Paris, Whitby et Ancoats[18], il débute à la troisième place dans le classement de l'UK Albums Chart. Le premier extrait de l'album, Summer, paraît en juillet[19]. L'EP How Good It Was sort le 21 juillet 2014.

Le groupe joue sur la scène Radio One/NME Stage du Reading en 2014, puis avec The Killers au concert des Summer Sessions au Bellahouston Park de Glasgow[20]. Les Courteeners jouent aussi au festival de Benicàssim et au Umbria Rock. L'album est soutenu par une tournée britannique entre octobre et novembre, avec un passage au Brixton Academy à Londres et au Echo Arena Liverpool.

Le 5 juin 2015, le groupe joue au Heaton Park de Manchester[21],[22] soutenu par Blossoms, Bipolar Sunshine et Peace. Les 25 000 billets se vendent en moins d'une heure[23].

Winter Wonderland (2015–2016)[modifier | modifier le code]

Le 27 novembre 2015, le groupe publie l'album Concrete Love – Extra Love, une édition deluxe de l'album Concrete Love[24]. Il comprend un nouveau single, leur première chanson de Noël, Winter Wonderland, une collection de versions acoustiques inédites de Concrete Love et des titres rares[25].

Liam Fray a composé au piano la chanson Winter Wonderland au domicile de Norah Jones à New York. Il la joue pour la première fois en 2011 au club The Stone à Manhattan, suite à une invitation de Lou Reed. Elle est produite par Stephen Street et enregistrée aux Miloco Studios en septembre 2015. Le 16 novembre, le single est diffusé sur Radio X. Il devient morceau de l'année sur Radio X et la BBC Radio 2[26].

En novembre et décembre, le groupe se produit au Manchester Apollo[27]. Le 19 juin 2016, les Courteeners jouent avec The Stone Roses à Manchester au Etihad Stadium, puis au T in the Park[28] et aux Reading and Leeds Festivals[29].

Mapping the Rendezvous[modifier | modifier le code]

Durant leur performance au T in the Park le 8 juillet 2016, Liam Fray annonce la sortie d'un nouvel album[30]. Le 11 août 2016, le groupe révèle le titre de son cinquième album, Mapping the Rendezvous, aussi produit par Joe Cross. L'album sort le 28 octobre 2016. Son premier single, The 17th, qui paraît avec leur nouveau label, Ignition Records, est diffusé sur Radio X et mis en ligne sur Spotify et iTunes[31]

Le 27 mai 2017, les Courteeners jouent leur plus gros concert en date, devant 50 000 spectateurs[32],[33] au Emirates Old Trafford à Manchester, avec The Charlatans, Cabbage et Blossoms[34],[35].

En 2018, les Courteeners participent aux festivals anglais TRNSMT et Neighbourhood Weekender[36].

More. Again. Forever.[modifier | modifier le code]

Un nouvel album intitulé More. Again. Forever. est prévu pour le 17 janvier 2020. Le premier single Heavy Jacket est mis en ligne sur YouTube le 3 septembre 2019[37].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Ancien membre[modifier | modifier le code]

  • Mark Cuppello – basse (2006–2015)

Membre live[modifier | modifier le code]

  • Adam Payne – claviers, chœurs (depuis 2008)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 2008 : St. Jude
  • 2010 : Falcon
  • 2013 : Anna
  • 2014 : Concrete Love
  • 2016 : Mapping the Rendezvous
  • 2020 : More.Again.Forever.

EPs[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Here Come the Young Men
  • 2008 : Live at Manchester Apollo
  • 2010 : Electric Lick
  • 2014 : How Good It Was

Singles[modifier | modifier le code]

Année Titre Classement Album
UK
2007 Cavorting 192 St. Jude
Acrylic 44
2008 What Took You So Long? 20
Not Nineteen Forever 19
No You Didn't, No You Don't 35
That Kiss 36
2010 You Overdid It Doll 28 Falcon
Take Over the World 114
2012 Lose Control 82 Anna
2013 Van Der Graaff -
Are You in Love With a Notion? -
2014 Summer - Concrete Love
How Good It Was 66

Album live[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Live at the MEN Arena

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Liam Fray interviewed, by Fergal Kinney », Louder Than War,‎ (lire en ligne).
  2. (en) « Drowned in Sound interview ».
  3. (en) « BanquetRecords.com - The Courteeners - Cavorting », BanquetRecords.com
  4. (en) « Acrylic », acharts.us.
  5. (en) « What Took You So Long? reaches top 40 »
  6. (en) NME.COM, « Courteeners, Rolling Stones score high album chart entries - NME.COM », NME.COM
  7. (en) « Courteeners to release Not Nineteen Forever »
  8. (en) « I Like Music... for Media », ilikemusic.com
  9. (en) « Music Week », Music Week.
  10. (en) Swash, Rosie, « The 2008 Guardian First Album award winner », The Guardian, .
  11. (en) « The Courteeners - Press Gallery (Mojo review) », sur www.facebook.com (consulté le 19 novembre 2015)
  12. (en) « The Courteeners - Press Gallery (Q review) », sur www.facebook.com (consulté le 19 novembre 2015)
  13. (en) « BBC - Zane Lowe's Hottest Records blog: Hottest Record - The Courteeners - Cross My Heart & Hope To Fly », bbc.co.uk
  14. (en) « BBC - Zane Lowe's Hottest Records blog: Hottest Record - The Courteeners - 'You Overdid It Doll' », bbc.co.uk.
  15. (en) « The Courteeners unveil artwork for new album 'Anna' », NME, (consulté le 15 novembre 2012)
  16. (en) « The Courteeners on course for first Number One album with 'Anna' », NME, (consulté le 22 novembre 2014).
  17. (en) « Anna European Tour dates », Setlist.fm, (consulté le 24 novembre 2014)
  18. « Courteeners' Liam Fray talks about their new album », XFM.com, (consulté le 25 novembre 2014).
  19. (en) « Courteeners Announce New Album Concrete Love LOVE », XFM.com, (consulté le 25 novembre 2014)
  20. « The Killers announce Summer Sessions gig at Glasgow's Bellahouston Park », Daily Record, (consulté le 22 novembre 2014).
  21. (en) « The Courteeners describe biggest gig of their career at Manchester's Heaton Park as 'unbelievable' », NME.com, (consulté le 6 juin 2015)
  22. (en) « The Courteeners on hometown gig: 'Morrissey's invited but we don't know if he can handle the mud' », NME.com, (consulté le 6 juin 2015)
  23. (en) « The Courteeners' Liam Fray On Inviting Morrissey To This Weekend's Heaton Park Homecoming », NME.com, (consulté le 6 juin 2015)
  24. (en) « The Courteeners announce deluxe version of 'Concrete Love' and new single 'Winter Wonderland' », NME.com, (consulté le 19 novembre 2015).
  25. (en) « The Courteeners Announce Christmas Single Winter Wonderland », RadioX, (consulté le 19 novembre 2015).
  26. (en) « The 5 Best Songs of the Week (23 November 2015) », Radio X, (consulté le 29 novembre 2015)
  27. (en) « The Courteeners announce autumn UK tour », The List, (consulté le 20 novembre 2015).
  28. (en) « The Courteeners confirms for T in the Park 2016 », Herald Scotland, (consulté le 29 novembre 2015)
  29. (en) « Courteeners and The 1975 confirmed for Leeds Festival 2016 », Manchester Evening News, (consulté le 4 décembre 2015).
  30. (en) « Courteeners announce new album at T in the Park », NME, (consulté le 21 octobre 2016).
  31. (en) « New Courteeners Album: Release Date, Tour Dates And Everything Else You Need To Know », NME, (consulté le 21 octobre 2016)
  32. (en) « Emily Eavis on who could headline Glastonbury in the future », NME, (consulté le 7 avril 2017).
  33. « Manchester, united – the story of The Courteeners’ massive Old Trafford gig », NME,‎ (lire en ligne).
  34. (en) « Courteeners announce Manchester gig with huge support acts », NME, (consulté le 21 octobre 2016)
  35. (en) « Fans buy 67 Courteeners tickets for wedding reception guests », NME, (consulté le 26 octobre 2016).
  36. (en) « Neighbourhood Weekender reveals Noel Gallagher and Courteeners as 2018 headliners », Manchester Evening News, (consulté le 26 novembre 2017).
  37. https://soundofbrit.fr/2019/09/02/le-retour-des-courteeners-se-concretise/

Liens externes[modifier | modifier le code]