The Cliks

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Cliks
Description de cette image, également commentée ci-après

Lucas Silveira en juin 2008 au Pittsburgh Pridefest.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau du Canada Canada
Genre musical Rock alternatif, rock, pop, indie pop
Années actives Depuis 2004
Labels Tommy Boy Entertainment, Warner
Site officiel www.thecliks.com
Composition du groupe
Membres Lucas Silveira
Anciens membres Tobi Parks
Brian Viglione
Jen Benton
Morgan Doctor (batterie)
Jordan B. Wright
Ezri Kaysen
Heidi Chan
Nina Martinez

The Cliks est un groupe de rock canadien, originaire de Toronto, en Ontario. Il est composé de Lucas Silveira (voix/guitare), Tobi Parks (basse), et Brian Viglione (batterie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Dans une interview pour le magazine In The Life Lucas précisait que le nom du groupe était dérivé de deux idées : utiliser le mot The comme les groupes The Beatles ou The Rolling Stones et cliks comme une combinaison de deux mots en argot anglais clit et cock (désignant le sexe féminin et le sexe masculin) [1].

Une combinaison différente du groupe composé de Lucas Silveira, Ezri Kaysen (basse), et Heidi Chan (batterie) sortent un premier album éponyme en 2004. Cette première formation prend fin en 2005[2], et cela précipite alors une période difficile pour le chanteur et guitariste Lucas Silveira : « J'étais à la fin d'une relation de six ans et demi qui a pris un très mauvais tournant. Puis les deux membres du groupe ont décidé de partir. C'était dur parce que je tombais dans la musique pour tenir, c'est ce qui me permettait de continuer d'avancer. Mon père a eu une attaque. Ma grand-mère est décédée. Un ami à moi qui avait été guéri du cancer a fait une rechute quatre mois plus tard. Les événements se sont enchainés ».

Leur premier album, Snakehouse, est sorti le sur les labels Warner Music au Canada et Tommy Boy Records aux États-Unis. Le 21 octobre 2008, The Cliks annonce sur MySpace le départ de Nina Martinez. Leur troisième album, Dirty King, est publié le 23 juin 2009. Le 8 novembre 2009, sur le Myspace de The Cliks, Silveria annonce l'arrivée de Brian Viglione et Tobi Parks (ex-The Star Death)[3].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 2004 : The Cliks
  • 2007 : Snakehouse
  • 2009 : Dirty King
  • 2013 : Black Tie Elevator

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2007 : Oh Yeah
  • 2007 : Eyes In the Back of My Head
  • 2007 : Complicated
  • 2008 : My Heroes (SUV)
  • 2009 : Dirty King

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « "No-Shtick Cliks: Garage Popsters Avoid Gay Clichés" »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 14 août 2017), NOW, 24 juin 2004.
  2. (en) Ben Rayner, "A band that Cliks". Toronto Star, 24 mai 2007.
  3. (en) Robin, « The Cliks, Reinvented and It Feels So Good: The Autostraddle Interview & Photoshoot », sur Autostraddle, (consulté le 12 février 2016).

Lien externe[modifier | modifier le code]