The Castle of Wolfenbach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

The Castle of Wolfenbach (littéralement « Le Château de Wolfenbach ») est un roman gothique d’Eliza Parsons, publié en 1793.

Outre sa réputation à l'époque, il est connu de nos jours pour faire partie des sept « romans épouvantables » (horrid novels) que Jane Austen — par la bouche d'Isabella Thorpe — désigne dans son roman, L'Abbaye de Northanger (Northanger Abbey), comme étant les plus effrayants écrits à l'époque[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fred Botting, Dale Townshend, Gothic: Critical Concepts in Literary and Cultural Studies, Taylor & Francis, 2004, p. 178

Bibliographie[modifier | modifier le code]