The Carburetors

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Carburetors
Pays d'origine Drapeau de la Norvège Norvège
Genre musical Heavy metal, hard rock[1], rock 'n' roll[2]
Années actives Depuis 2001
Labels Facefront, Bodog Records, Ewil Wheel Records, I Hate People Records
Influences AC/DC, Motörhead, Mötley Crüe, The Bones
Site officiel www.thecarburetors.com
Composition du groupe
Membres Eddie Guz
Chris Marchand
Kai Kidd
Chris Nitro
King O'Men

The Carburetors est un groupe de de heavy metal norvégien, originaire d'Oslo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe est formé en 2001, avec Eddie Guz et Stian Krogh. En 2004, The Carburators sort son premier album intitulé Pain is Temporary, Glory is Forever. Leur deuxième album, Loud Enough to Raise the Dead, est enregistré durant l'été 2005, et une vidéo est produite pour le single Rock n' Roll Forever, réalisée par Bjørn Opsahl. En 2008, ils sortent leur troisième album, Rock'n'Roll Forever, sur le label Bodog Records.

En 2011, le groupe signe un nouveau contrat avec le label allemand I Hate People Records. En 2012, The Carburetors participe à la première demi-finale et à la finale du Melodi Grand Prix.

En août 2015, le groupe signe un contrat international au label SPV/Stealhammer[3]. En novembre 2015, ils annoncent la sortie de leur premier album en cinq ans, intitulé Laughing in the Face of Death, le 20 novembre à l'international chez Steamhammer/SPV[4]. Ce même mois, ils publient la vidéo de la chanson Lords of Thunder, extraite de l'album[5].

Style musical[modifier | modifier le code]

Leur style musical est un mélange de Chuck Berry et de Motörhead. Le groupe décrit sa musique sous le terme de « fast forward rock 'n' roll »[6]. Leurs paroles se consacrent aux voitures rapides et aux jolies femmes comme dans un film rock 'n' roll américain des années 1950[6]. Le groupe utilise des éléments issus du rock, du rock 'n' roll et du boogie, et s'inspire de groupes comme AC/DC, Motörhead, Mötley Crüe et The Bones[2],[7].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 2004 : Pain is Temporary, Glory is Forever
  • 2006 : Loud Enough to Raise the Dead
  • 2007 : Live – Wild at Heart, Berlin
  • 2008 : Rock’n’Roll Forever (réédité en 2010 par Evil Wheel Records)
  • 2010 : Rock’n’Roll Forever (I Hate People Records)
  • 2015 : Laughing in the Face of Dead

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Burning Rubber
  • 2002 : Fast Forward Rock’n’Roll (CD-single)
  • 2004 : Burnout
  • 2004 : Allright, Allright (radio-promo)
  • 2005 : God Damn (It’s Good to Be Right) (7″)
  • 2007 : Gimme Just a Second/King Eddie (7″)
  • 2008 : Feel Alive (7″)
  • 2008 : split avec V8 Wankers
  • 2012 : Don’t Touch the Flame (7″)
  • 2012 : Blood for Blood (7″)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « News Vs-webzine.com 23/11/2015 @ 07h22 », sur VS-Webzine (consulté le 30 mars 2017).
  2. a et b (de) Michael Edele, « Nach der Dimmu Borgir-Kollabo nun wieder Schweinerock », sur Laut.de (consulté le 17 février 2011).
  3. (en) « Norway’s THE CARBURETORS Sign To Steamhammer / SPV; New Album Due This Year », sur Bravewords, (consulté le 30 mars 2017).
  4. (en) « Norway’s THE CARBURETORS Reveal New Album Details; Video Message Streaming », sur Bravewords (consulté le 30 mars 2017).
  5. (en) « New Music Video "Lords Of Thunder" Featuring Shagrath Issued By The Carburetors », sur metalunderground.com (consulté le 30 mars 2017).
  6. a et b (en) « The Carburetors Biography », sur TeamRock (consulté le 30 mars 2017).
  7. (de) Michael Edele, « Für Fans der ersten Stunde ein fauler Kompromiss », sur Laut.de (consulté le 17 février 2011).

Lien externe[modifier | modifier le code]