The Boy (film, 2016)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boy.
The Boy
Titre québécois Le Garçon
Réalisation William Brent Bell
Scénario Stacey Menear
Acteurs principaux
Sociétés de production Huayi Brothers
Lakeshore Entertainment
STX Entertainment (en)
Vertigo Entertainment
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau du Canada Canada
Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Genre Horreur
Durée 97 minutes
Sortie 2016

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The Boy, ou Le Garçon au Québec, est un film d'horreur américano-britannico-canado-chinois réalisé par William Brent Bell, sorti en 2016.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Pour essayer d’échapper à Cole, son ex compagnon, qui la battait et qui lui fit subir une fausse couche, une jeune Américaine prénommée Greta (interprétée par Lauren Cohan) se fait engager comme baby-sitter en Angleterre, dans un château perdu en pleine campagne.

À son arrivée dans la demeure, la jeune femme découvre qu’elle a été embauchée (et même peut-être « choisie ») par un couple de personnes visiblement très âgées, non pas pour s’occuper d’un petit garçon de 8 ans en chair et en os, mais d’une poupée de porcelaine grandeur nature représentant un enfant du même âge. Ce couple lui confie cette poupée, qu'il nomme Brahms, en lui remettant des consignes bien précises (consistant en dix règles de conduite), puis ils quittent la demeure pour mettre fin à leurs jours en allant se noyer ensemble dans un lac.

Seule et loin de tout (mais ignorant la mort des propriétaires de la maison), Greta, doit s'occuper de cette étrange poupée qu'elle commence d'abord par totalement rejeter et ignorer, mais, peu à peu, la jeune femme assiste à des événements tous plus étranges les uns que les autres. De temps en temps, elle reçoit la visite d'un jeune épicier qui vient livrer de la nourriture pour elle et la poupée. Ce jeune homme, prénommé Malcom, finit par lui expliquer que la poupée représente en fait, le petit Brahms, jeune fils de 8 ans de ce vieux couple, enfant qui mourut voici vingt ans dans des circonstances tragiques. Afin de prouver ce fait, Malcom emmène Greta devant la tombe de Brahms. Dans le village voisin, courent, d'ailleurs, de curieuses rumeurs expliquant que ce jeune garçon serait à l'origine de sa propre mort et de celle d'une petite fille.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Sources et légende : version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[2]

Accueil[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

À sa sortie en France, The Boy reçu en accueil favorable, sur AlloCiné, il reçut une note de 3.2/5 de la part de la presse basée sur 8 critiques, et note de 2.9/5 des spectateurs basée sur 207 critiques[4]. Aurélien Ferenczi de Télérama souligne : « Loin d'exploiter l'étrangeté poétique de son intrigue, le réalisateur abuse de vieux effets : cauchemars récurrents, bruitages tonitruants... Le dernier tiers (...) surprend davantage. Sans dérive gore. Au point qu'on recommanderait presque ce petit film d'horreur pour une initiation au genre »[5].

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
35 794 166 $[6] 10
Drapeau de la France France 408,218 entrées[7] 8
Monde Monde 64 188 367 $[6] -

Autour du film[modifier | modifier le code]

Le scénario, bien que différent dans son développement, n'est pas sans rappeler le thème du film Housebound réalisé par le cinéaste néo-zélandais Gerard Johnstone en 2014, sur le thème d'un individu demeurant caché à l'intérieur d'une maison à l'insu d'une, voire de plusieurs personnes, logeant dans cette même habitation.

Ce film présente la particularité, assez rare, d'avoir une production internationale partagée entre quatre pays.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dates de sortie, sur Internet Movie Database (consulté le 14 janvier 2016).
  2. « Fiche du doublage québécois du film », sur Doublage.qc.ca (consulté le 11 mai 2016)
  3. a b c d e f g h et i « The Boy : Critiques presse », sur AlloCiné (consulté le 2 octobre 2016)
  4. AlloCine, « Avis sur le film The Boy », sur AlloCiné (consulté le 2 octobre 2016)
  5. « The Boy », sur Télérama (consulté le 1er octobre 2016)
  6. a et b (en) « The Boy », sur Box Office Mojo (consulté le 30 septembre 2016)
  7. « The Boy », sur JP's Box-Office (consulté le 1er octobre 2016)