The Black Mages

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Black Mages
Description de cette image, également commentée ci-après

Nobuo Uematsu - compositeur, producteur et claviériste, au sein de The Black Mages.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau du Japon Japon
Genre musical Rock instrumental, metal progressif, power metal, rock symphonique, rock néo-progressif
Années actives 2002-2010
Labels Universal Music Group, Square Enix Music, Dog Ear Records
Composition du groupe
Anciens membres Nobuo Uematsu
Kenichiro Fukui
Tsuyoshi Sekito
Keiji Kawamori
Arata Hanyuda
Michio Okamiya

The Black Mages est un groupe de rock instrumental japonais, originaire de Tokyo. Il est formé en 2002 par Kenichiro Fukui et Tsuyoshi Sekito, plus tard rejoints par Nobuo Uematsu, trois compositeurs de Square Enix. Nobuo Uematsu est le compositeur de la majorité des musiques dans la série de jeux vidéo Final Fantasy. Le groupe arrange les compositions d'Uematsu dans un style de rock souvent semblable au metal progressif, réalisé avec l'utilisation supplémentaire de synthétiseurs. Plus tard, le groupe s'étend à six membres avec l'addition de Keiji Kawamori, Michio Okamiya, et Arata Hanyuda.

Le groupe compte un total de trois albums studio. Le premier album homonyme, The Black Mages, est publié en 2003. Il contient des thèmes de bataille provenant des différents opus de la série Final Fantasy. Le deuxième album, The Black Mages II : The Skies Above sorti en 2004 contient des titres supplémentaires en plus des thèmes de bataille ainsi que le premier morceau original du groupe, Blue Blast ~Winning the Rainbow, qui est créé pour le combattant K-1 japonais Takehiro Murahama. Le troisième album, The Black Mages III: Darkness and Starlight est sorti en 2008.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2000, deux employés de Square Enix, Kenichiro Fukui et Tsuyoshi Sekito, forment un projet de rock expérimental pour le jeu vidéo All Star Pro-Wrestling. Après le succès du jeu vidéo, les deux compères continuent de composer dans le même style. En 2002, Fukui et Sekito décident d'arranger quelques unes des compositions de Nobuo Uematsu, le premeir étant compositeur des bandes-son de Final Fantasy. Uematsu, un fan de rock, apprécie ces arrangements, et Fukui et Sekito lui demanderont de se joindre au groupe. Dans un premier temps, il décline cette proposition car étant trop occupé avec le label Smile Please, mais accepte de jouer du clavier à une performance scénique. À cette période, Uematsu ressent « un mélange de peur et d'excitation, devant une foule enthousiaste et attentive », et décide de se joindre au groupe ; Fukui et Sekito refusait de former le groupe en l'absence d'Uematsu [1],[2].

Square Enix possède les droits du nom The Black Mages, ce qui signifie qu'ils doivent utiliser ce nom uniquement en rapport avec Final Fantasy[3]. En 2003, Uematsu décide que le groupe doit produire un album pour des arrangements de Final Fantasy[2]. Le trio arrange, interprète et séquence dix thèmes de combat sur quelques titres de Final Fantasy, avec Uematsu à la production ; l'album, éponyme, est publié le 19 février 2003 au label japonais DigiCube. The Black Mages se caractérise par des éléments de power metal et de metal progressif. Les chansons sont décriées comme du « hard-rock » accompagnées de « morceaux de synthés et de guitare puissants[4]. » Il est réédité le 10 mai 2004 par Square Enix[4]. Il atteint la 43e place de l'Oricon[5] et est bien accueilli par la presse spécialisée[6]. Pour célébrer ce succès, Uematsu décide d'organiser un concert en hommage à l'album ; Uematsu et Fukui joueront du clavier, et Sekito de la guitare. Ils sont rejoints par d'autres membres de Square Enix. Keiji Kawamori se joint à la basse, Michio Okamiya à la guitare, et Arata Hanyuda à la batterie[7]. Dès lors, The Black Mages compte deux albums supplémentaires, et six membres.

Le 22 décembre 2004 sort leur deuxième album, The Black Mages II: The Skies Above [8]. Leur troisième album, intitulé The Black Mages III: Darkness and Starlight comprend un mélange de power metal et de metal progressif, similaire à celui des précédents albums. Il est publié le 19 mars 2008, au label Dog Ear Records d'Uematsu[9]. The Black Mages s'occupe des chœurs sur la chanson Darkness and Starlight, la seule chanson vocale de l'album[10].

Le 7 août 2010, Uematsu annonce la séparation formelle du groupe. Il n'en dit pas plus sur les raisons qui ont poussé le groupe à se séparer, mais explique dans certaines interviews, que c'était par manque de temps pour répéter entre membres[11]. Uematsu continue dans sa lancée musicale au sein du groupe Earthbound Papas, qui jouera en concert aux Distant Worlds II en 2010[12].

Autres apparitions[modifier | modifier le code]

La musique du groupe est également apparue sur d'autres albums, une piste du groupe est incluse dans Dark Chronicle Premium Arrange, un album de musique arrangée du jeu vidéo Dark Chronicle, un morceau dans le film d'animation Final Fantasy VII Advent Children ainsi que sur l'album de la bande-originale du film et sur l'album de la bande-originale de la version Nintendo DS de Final Fantasy III.

The Black Mages n'ont pas effectué de tournées mais ont exécuté plusieurs concerts afin de promouvoir les sorties de leurs albums. Pour leur premier album ils se sont produits à Shibuya et Kanagawa au Japon en 2003, un DVD live de ce concert est sorti uniquement pour les membres du fan club de Nobuo Uematsu. Pour la sortie de leur second album, ils donnent également des concerts à Kawasaki et Osaka au Japon en 2005, et similairement au premier, un DVD du concert est sorti pour les membres du fan club de Uematsu. Pour la promotion du troisième album, le groupe effectue un concert à Yokohama au Japon en 2008, un DVD du spectacle est sort le 25 mars 2009. En plus de ces concerts, le groupe fait des apparitions à deux Concerts Final Fantasy, More Friends: Music from Final Fantasy et Voices - Music from Final Fantasy, ainsi qu'à un autre événement de musique de jeu vidéo, Extra: Hyper Game Music Event 2007.

Membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Participations[modifier | modifier le code]

Vidéographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Meagan VanBurkleo, « Nobuo Uematsu: The Man Behind The Music », Game Informer, (consulté le 16 juin 2009)
  2. a et b (en) James Mielke, « A Day in the Life of Final Fantasy's Nobuo Uematsu », 1UP.com, (consulté le 5 août 2008).
  3. (en) Dale North, « Destructoid interview: Final Fantasy composer Nobuo Uematsu », Destructoid, (consulté le 28 avril 2009).
  4. a et b (en) Andy Byus, « Final Fantasy ~ The Black Mages », RPGFan, (consulté le 6 juin 2008).
  5. (ja) « THE BLACK MAGES », Oricon (consulté le 24 juin 2010).
  6. (en) « The Black Mages Live :: Concert Information », Square Enix Music Online (consulté le 30 juin 2009).
  7. (en) Chris, « The Black Mages :: History », Square Enix Music Online, (consulté le 30 juin 2009).
  8. (en) Alexander Smith, « GameSetInterview: 'Localization Tactics Advance - Kajiya Productions on Translating Final Fantasy' », GameSetWatch, (consulté le 16 novembre 2009).
  9. (en) Logan Castonguay, « Final Fantasy ~ The Black Mages III: Darkness and Starlight », RPGFan, (consulté le 6 juin 2008).
  10. (en) Chris, « New The Black Mages III Video Released », Square Enix Music Online, (consulté le 6 juin 2008).
  11. (en) Matt Diener, « Interview with Nobuo Uematsu on the Earthbound Papas (April 2011) », Square Enix Music Online, (consulté le 11 avril 2011).
  12. (en) Chris Greening, « Exclusive: The Black Mages Have Been Disbanded », Square Enix Music Online, (consulté le 7 septembre 2010).
  13. Life ~ In Memory of Keiten est une composition originale en mémoire d'un enfant leucémique mort le 25 janvier 2008.

Liens externes[modifier | modifier le code]