The Black Angels

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
The Black Angels
Description de cette image, également commentée ci-après
The Black Angels en concert à Austin en 2014.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock psychédélique, neo-psychedelia, garage rock
Années actives Depuis 2004
Labels Partisan Records (actuel), Light in the Attic, Blue Horizon Ventures
Site officiel www.theblackangels.com
Composition du groupe
Membres Stéphanie Bailey
Christian Bland
Alex Maas
Jake Garcia
Ramiro Verdooren
Anciens membres Jennifer Raines
Nate Ryan
Kyle Hunt
Adam Demtri

The Black Angels est un groupe de rock psychédélique américain, originaire d'Austin, au Texas. Il est formé en 2004.

Biographie[modifier | modifier le code]

The Black Angels est formé au printemps 2004, à Austin, Texas, par Stephanie Bailey (batterie), Christian Bland (guitare), Alex Maas (chant), Jennifer Raines (orgue) et Nathan Ryan (basse)[1]. Leur nom est inspiré d'une chanson du groupe The Velvet Underground (The Black Angel's Death Song qui apparaît sur l'album The Velvet Underground and Nico)[2]. Leur icône est d'ailleurs une photo stylisée de la chanteuse Nico[2]. Le groupe publie un premier EP homonyme fin 2005[1]. La même année, ils réalisent également une reprise de la chanson de Bob Dylan, Bob Dylan Blues, intitulée Syd Barret Blues en hommage au chanteur de Pink Floyd, Syd Barrett.

Leur premier album, Passover, sort en avril en 2006[3]. Il est caractérisé par l'utilisation de nombreux effets (dont une drone machine) et la voix étrange du chanteur. Proche de groupes comme The Brian Jonestown Massacre (ils ont joué plusieurs fois avec Anton Newcombe), il fait donc partie de ces groupes de la scène neo-psychedelia ayant comme principales influences 13th Floor Elevators, The Jesus and Mary Chain, Suicide, The Velvet Underground, et Spacemen 3[1].

Un deuxième album, intitulé Directions to See a Ghost, est publié le (une pré-vente numérique a lieu deux semaines avant)[4]. Cet album renforce encore le style de Passover, avec un son davantage psychédélique. Au moment de la sortie de ce deuxième disque, Jennifer Raines est remplacée par le multi-instrumentiste Kyle Hunt[1]. À l'automne 2008, ils accompagnent Roky Erickson en tant que backing band pour une série de cinq concerts sur la côte ouest des États-Unis[5]. C'est aussi en 2008 que Christian Bland et Alex Maas cofondent la Reverb Appreciation Society, structure qui organise notamment le festival annuel de rock psychédélique Austin Psych Fest, renommé ensuite Levitation[6]. The Black Angels sont à l'affiche de la première édition qui a lieu le à Austin[6].

Le , ils annoncent sur leur site officiel qu'ils vont, après une tournée de quelques mois dont un passage en France, se rendre à Los Angeles afin d'enregistrer leur troisième album, Phosphene Dream. Celui-ci est publié le [7]. Cinq jours avant sa sortie, ils effectuent leur première apparition sur une télévision nationale américaine en interprétant le titre Telephone sur le plateau du Late Show with David Letterman[8]. Phosphene Dream reste deux semaines dans le classement Billboard 200 des meilleures ventes d'albums aux États-Unis, avec un pic à la 52e place[9].

En , les Black Angels livrent leur quatrième album Indigo Meadow[10]. Il est enregistré en quatuor à la suite du départ de Nate Ryan[11].

En 2014, ils apparaissent sur l'album hommage aux Doors A Psych Tribute to the Doors en reprenant la chanson Soul Kitchen[12]. Ils sortent également en décembre un single partagé avec Sonic Jesus, intitulé Molly Moves My Generation[13].

Le groupe publie son cinquième album, Death Song, en 2017[14]. Selon le journal The Guardian, ce cinquième album « marque un retour aux drones menaçants qui rendaient leurs deux premiers si puissants »[15]. Il intègre pour la première fois le classement britannique des ventes d'albums[16].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Jake Garcia – guitare, basse, chant
  • Stephanie Bailey - batterie, percussions, basse
  • Christian Bland - guitare, basse, batterie
  • Alex Maas - chant, basse, clavier, guitare, sitar
  • Ramiro Verdooren - multi-instrumentiste

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Jennifer Raines - drone machine, claviers, percussions
  • Nate Ryan - basse, guitare
  • Kyle Hunt - claviers, percussions, basse, guitare
  • Rishi Dhir (uniquement live) - guitare, sitar

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 2006 : Passover (Light in the Attic)
  • 2008 : Directions to See a Ghost (Light in the Attic)
  • 2010 : Phosphene Dream (Blue Horizon Ventures)
  • 2013 : Indigo Meadow (Blue Horizon Ventures)
  • 2017 : Death Song (Partisan Records)

EP[modifier | modifier le code]

  • 2005 : The Black Angels (Light in the Attic)
  • 2008 : Black Angel Exit (Light in the Attic)
  • 2011 : Phosgene Nightmare (Blue Horizon Ventures)
  • 2014 : Clear Lake Forest (Record Store Day)

Albums live[modifier | modifier le code]

  • 2021 : Live at Levitation (The Reverberation Appreciation Society)

Utilisations dans les médias[modifier | modifier le code]

La chanson Life Song, dernier titre de l'album Death Song, est utilisée dans l'épisode 10 de la saison 3 de American Gods.

Leur titre Entrance Song a été utilisé en tant que musique d'introduction pour le film Assassin's creed.

Young Men Dead clôture le 1er épisode de True Detective.

Leur chanson Mission District est utilisée à plusieurs reprises dans l'épisode 3 de la saison 2 de EVIL

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « The Black Angels / Biography, Albums, Streaming Links / AllMusic », sur allmusic.com (consulté le ).
  2. a et b (en) 506824290, « Album Review: The Black Angels - Directions To See A Ghost », sur DrownedInSound (consulté le )
  3. (en-US) Condé Nast, « The Black Angels: Passover », sur Pitchfork (consulté le )
  4. (en) « CD: The Black Angels, Directions to See a Ghost », sur the Guardian, (consulté le )
  5. (en-US) Condé Nast, « The Black Angels Hit the Road, Back Roky Erickson », sur Pitchfork, (consulté le )
  6. a et b « LE PSYCHÉ, 10 ANS APRÈS BLACK ANGELS », sur Gonzaï, (consulté le )
  7. (en-GB) Everett True, « BBC - Music - Review of The Black Angels - Phosphene Dream », sur www.bbc.co.uk (consulté le )
  8. (en) « The Black Angels “Telephone” Letterman », sur Stereogum, (consulté le )
  9. (en-US) « The Black Angels », sur Billboard (consulté le )
  10. (en-US) Chuck Eddy et Chuck Eddy, « Indigo Meadow », sur Rolling Stone, (consulté le )
  11. (en) « The Black Angels: “There’s something about that mystical aspect of life: the unknown is very attractive” », sur The Line of Best Fit (consulté le )
  12. (en) Psychedelic tribute to The Doors coming in March, Jim Cherry, Examiner.com, 10 février 2014.
  13. « The Black Angels release pounding new single "Molly Moves My Generation" », http://consequenceofsound.net, (consulté le ).
  14. (en) « The Black Angels: Death Song review – a menacing return to form », sur the Guardian, (consulté le )
  15. (en) « The Black Angels: Death Song review – a menacing return to form », sur the Guardian, (consulté le )
  16. (en) « death song | full Official Chart History | Official Charts Company », sur www.officialcharts.com (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]