The Beresford

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Beresford
211 Central Park West (The Beresford) by David Shankbone.jpg
Présentation
Architecte
Statut patrimonial
New York City Landmark (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Adresse
Coordonnées

Le Beresford est un luxueux immeuble d'appartements en coopérative d'habitation situé dans l'Upper West Side de Manhattan, à New York. Le bâtiment s'élève en bordure de Central Park, entre la 81e et la 82e rue, au nord des non moins célèbres Dakota Building et San Remo Apartments. À proximité se trouve l'American Museum of Natural History.

Historique[modifier | modifier le code]

Détail de la façade : "Érigé en 1929".

L'immeuble fut édifié en 1929, sous la direction de l'architecte Emery Roth qui était également l'auteur des San Remo Apartments. Il doit son nom au bâtiment dont il prenait la place[1], l'hôtel Beresford[2].

En 2012, une querelle oppose une partie des résidents à un vendeur de hot-dogs installé sous leurs fenêtres[3].

Description[modifier | modifier le code]

Contrairement à ce que sa silhouette monumentale pourrait suggérer, le Beresford n’a pas la forme d’un cube mais celle d’un U. Il compte 175 appartements, répartis sur 23 étages[1]. Il se distingue notamment par ses deux façades sur rue et ses trois tours octogonales, dont l’une masque un réservoir d’eau, chacune arborant une lanterne en cuivre. Il est divisé en trois structures distinctes, qui disposent de leur propre entrée et ascenseur.

À l’origine, le Beresford comptait seulement deux appartements par étage - ce qui n’est plus le cas aujourd’hui. Les appartements étaient vastes et la hauteur sous plafond atteignait 3 mètres pour les étages inférieurs et 3 m 70 pour les étages supérieurs[4].

L’appartement situé dans la tour sud-est, ayant longtemps appartenu à la rédactrice de mode Helen Gurley Brown, est un quadruplex[5].

Résidents[modifier | modifier le code]

Les résidents du Beresford, toujours fortunés, sont également souvent célèbres : l'écrivain et femme d'affaires Helen Gurley Brown, la chanteuse Diana Ross, l'actrice Glenn Close, le joueur de tennis John McEnroe...

En juillet 2007, un magnat de l'édition mettait en vente un duplex de neuf pièces situé aux 21e et 22e étages, face à Central Park, pour la somme de 28 millions de dollars[6].

Le Beresford, comme d’ailleurs les San Remo Apartments, abrite également un couple de résidents inattendus : des faucons[7] !

Dans la fiction[modifier | modifier le code]

La scène d'ouverture du film Le Talentueux Mr. Ripley (1999) se déroule au Beresford.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) The Beresford - New York Architecture
  2. Ce dernier, composé de deux bâtiments, fut construit entre 1889 et 1892 et détruit en 1928. On y trouvait des appartements de quatre pièces, loués de 100 à 150 $ la semaine. Ces appartements étant dépourvus de cuisine, une salle à manger était installée au dernier étage de l'immeuble, avec vue sur Central Park, où les résidents pouvaient prendre leurs repas à raison de 7 $ par semaine.
  3. (en)Beresford Résidents Want Hot Dog Vendor Off Their Corner, The Real Deal, Katherine Clarke, 30 août 2012
  4. (en)The Upper West Side Book.
  5. The Real Deal, 9 juillet 2016.
  6. (en) Co-Ops Live: A Penthouse at the Beresford Is Listed at $28 Million - The New York Sun, 2 août 2007
  7. (en) Urban Hawks and Other Wildlife in Central Park and NYC

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]