The Bay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bay.
The Bay
Description de cette image, également commentée ci-après

Vue de la baie de Chesapeake

Titre original The Bay
Réalisation Barry Levinson
Scénario Michael Wallach
Acteurs principaux
Sociétés de production Hydraulx
Automatik Entertainment
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Faux documentaire
Durée 88 minutes
Sortie 2012

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The Bay est un faux documentaire américain réalisé par Barry Levinson, sorti en 2012.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Vue de la baie de Chesapeake.

La baie de Chesapeake doit sa prospérité à l’élément aquatique. Lorsque deux biologistes français et américain relèvent un affolant niveau de toxicité de l'eau et tentent d’alerter le maire, ce dernier refuse de semer la panique dans sa paisible cité. Inaction fatale, puisqu'une épidémie mortelle ne tarde pas à se répandre, qui transforme les habitants en hôtes de parasites mutants, tandis que la baie sombre dans l'horreur.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version française (V. F.) sur AlloDoublage[2]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Lorsque des producteurs demandent un long métrage sur la détérioration de la flore sous-marine de la baie de Chesapeake, Barry Levinson imagine The Bay. Il se documente sur cette zone maritime déclarée "morte" en regardant plusieurs reportages télévisés. Il est alors horrifié et surpris qu’une telle situation ne soit pas plus médiatisée et décide d'en faire le sujet d'un film. Il se dit qu'une fiction est ici plus efficace qu'un documentaire et il opte pour un film d'horreur en found footage[3].

Pour créer la bactérie mortelle du film, Barry Levinson et le scénariste Michael Wallach se sont inspirés de l’isopode "mangeur de langue", un parasite qui entre dans la bouche des poissons pour les dévorer petit à petit[3].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a eu lieu en Caroline du Nord et Caroline du Sud[4], à l'automne 2010 pendant seulement 18 jours[3].

21 supports numériques différents ont été utilisés pour créer ce found footage, notamment une caméra de télévision, un iPhone, une caméra de vidéosurveillance, un appareil photographique familial et une webcam. Le réalisateur Barry Levinson explique avoir voulu « reproduire le langage visuel propre aux vidéos amateurs et rendre le film hyper réaliste »[3].

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Il a reçu un accueil critique favorable, recueillant 77 % de critiques positives, avec une note moyenne de 6,6/10, d'après 69 critiques collectées sur le site agrégateur de critiques Rotten Tomatoes[5]. Sur Metacritic, il obtient un score de 65/100 sur la base de 20 critiques collectées[6]. En France il obtient une note moyenne de 3,6/5 pour les critiques de la presse collectées sur AlloCiné[7].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Nominations et sélections[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Release info sur l’Internet Movie Database
  2. « Fiche de doublage du film » sur AlloDoublage, consulté le 6 juin 2013
  3. a, b, c et d « Secrets de tournage », sur Allociné (consulté le 15 avril 2015)
  4. (en) Filming locations sur l’Internet Movie Database
  5. (en) The Bay sur Rotten Tomatoes.
  6. (en) The Bay sur Metacritic.
  7. The Bay - Critiques presse sur Allociné

Liens externes[modifier | modifier le code]