The Bard's Tale II: The Destiny Knight

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

The Bard's Tale II
The Destiny Knight
Éditeur Electronic Arts
Développeur Interplay Productions
Concepteur Michael Cranford

Date de sortie 1986 (C64)
Genre Jeu de rôle
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Amiga, Apple II, C64, MS-DOS, NES, PC-98
Média Disquette

The Bard's Tale II: The Destiny Knight est un jeu vidéo de rôle développé par Interplay Productions et publié par Electronic Arts en 1986. Il fait suite à The Bard's Tale, dont il reprend l’univers médiéval fantastique inspiré de Donjons et Dragons et le système de jeu, et est le dernier épisode de la série à avoir été conçu et programmé par Michael Cranford. The Destiny Knight utilise le même moteur de jeu que son prédécesseur mais bénéfice d’un monde plus vaste incluant cinq villes, contre seulement une dans le premier opus, et une région sauvage. Il ajoute également de nouveaux bâtiments, comme les banques et les casinos, des sorts spéciaux pour l’archimage, des énigmes à résoudre en un temps donné et la gestion des combats à distance. Les joueurs peuvent importer leurs personnages depuis le premier jeu mais la difficulté de The Destiny Knight est adapté à un nouveau groupe d’aventuriers, un donjons dédiés aux débutants permettant de faire progresser les personnages dans un environnement plus sécurisé. Les graphismes du jeu bénéficient également d’améliorations[1].

À sa sortie, il reçoit un accueil mitigé dans la presse spécialisée mais est tout de même récompensé par l’Origins Award du meilleur jeu de rôle fantastique de 1986.

Trame[modifier | modifier le code]

Après la défaite de Mangar the Dark, le principal antagoniste du premier opus, un autre sorcier, Lagoth Zanta, décide de détruire la Destiny Wand, un artefact qui protège le monde depuis plus de 700 ans. Ils en éparpillent ensuite les sept morceaux à travers le monde, le joueur devant les retrouver afin de reconstituer l’artefact et de l’utiliser pour vaincre Lagoth Zanta[1].

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes obtenues
The Bard's Tale II
Sur C64 (1986)
ACE US 90 %[2]
Commodore User US 80 %[3]
Gen4 FR 89 %[4]
Tilt FR 17/20[5]
Zzap US 80 %[6]
Sur Amiga (1988)
Amiga Action US 86 %[7]
Amiga Computing US 87 %[8]
Sur NES (1992)
Famitsu JP 25/40[9]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Matt Barton, Dungeons and Desktops: The History of Computer Role-Playing Games, CRC Press, , 451 p. (ISBN 9781439865248), « Chapter 6: The Early Golden Age », p. 95.
  2. (en) Andy Smith, « Bard’s Tale II », ACE, no 7,‎ , p. 91-92.
  3. (en) Ken Mc Mahon, « The Destiny Knight: The Bard’s Tale II », Commodore User,‎ , p. 38.
  4. (fr) « Bard’s Tale II », Gen4, no 6,‎ , p. 74.
  5. (fr) L. S., « Coup d’œil : Bard’s Tale II », Tilt, no 44,‎ , p. 26.
  6. (en) « The Bard’s Tale II », Zzap, no 43,‎ , p. 34.
  7. (en) « Bard’s Tale II », Amiga Action, no 16,‎ , p. 26.
  8. (en) Dave Eriksson, « Active Adventuring », Amiga Computing, vol. 1, no 6,‎ , p. 14-18.
  9. (ja) New Games Cross Review バーズテイル2 プレイ日記, 31 janvier 1992, Famitsu n°163, p. 38.

Liens externes[modifier | modifier le code]