Thal-Drulingen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thal et Drulingen.
Thal-Drulingen
Image illustrative de l'article Thal-Drulingen
Blason de Thal-Drulingen
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Bas-Rhin
Arrondissement Saverne
Canton Ingwiller
Intercommunalité C.C. de l'Alsace Bossue
Maire
Mandat
Freddy Bach
2014-2020
Code postal 67320
Code commune 67488
Démographie
Gentilé Thaliens
Population
municipale
181 hab. (2014)
Densité 34 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 54′ 39″ nord, 7° 08′ 47″ est
Altitude Min. 241 m – Max. 357 m
Superficie 5,25 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte administrative du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Thal-Drulingen

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte topographique du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Thal-Drulingen

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Thal-Drulingen

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Thal-Drulingen

Thal-Drulingen est une commune française, située dans le département du Bas-Rhin, en région Grand Est.

Depuis 1793, cette commune se trouve dans la région historique et culturelle d'Alsace.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est située dans la région naturelle de l'Alsace Bossue, à 9 km de Drulingen, à 6 km de Diemeringen et à 8 km de Sarre-Union. Elle est à proximité de la route D 1061 allant de Phalsbourg à Sarrebruck. La sortie sortie43 de l'autoroute A4 se trouve dans les limites administratives de la commune.

Communes limitrophes de Thal-Drulingen
Rimsdorf Mackwiller
Thal-Drulingen
Burbach Berg

Écarts et lieux-dits[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Attestée sous les formes dale en 1487, Thal en 1793[2] et Thal-Drulingen en 1801[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

L’histoire de Thal-Drulingen est liée à celle de Berg. Ce sont les habitants du Kirchberg qui ont fondé ce village. Thal-Drulingen faisait autrefois avec Berg une semi-communauté.

En alsacien comme en allemand, la signification de ces deux mots est : Berg « montagne » et Thal « vallée ». Berg est situé plus bas (et plus au sud) que Thal L'explication réside dans le fait que Berg était initialement situé sur la côte du Kirchberg mais, au XVIe siècle ses habitants choisirent de reconstruire leur village un peu plus bas, dans la vallée de Muhlgraben. Au XIIIe siècle, une partie de ses habitants, lassés de leurs difficiles conditions de vie, avaient choisi de migrer un peu plus au nord et au pied du mont, pour y fonder Thal. Aujourd’hui Berg « la montagne » est situé au fond d’une vallée, plus bas que son voisin Thal « la vallée » [3].

Avant 1793, la commune appartenait au comté de Sarrewerden[2], devenant par la suite alsacienne.

Héraldique[modifier | modifier le code]


Blason de Thal-Drulingen

Les armes de Thal-Drulingen se blasonnent ainsi :
« Coupé : au premier de sable à l'aigle bicéphale d'argent, becquée et membrée d'or, lampassée de gueules, au second d'argent aux deux coupeaux de sinople mouvant de la pointe. »[4].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Freddy Bach[5]    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[7],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 181 habitants, en augmentation de 2,26 % par rapport à 2009 (Bas-Rhin : 1,65 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
287 261 255 391 414 432 400 383 386
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
318 326 348 337 325 344 350 357 367
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
384 372 371 316 316 292 282 280 285
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
265 240 206 205 201 186 167 177 181
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église catholique de Thal-Drulingen[9].
  • Église protestante de Thal-Drulingen.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Parc d'activité d'Alsace Bossue sur le site de la communanuté de communes de l'Alsace Bossue », sur www.cc-alsace-bossue.net (consulté le 17 mars 2016)
  2. a, b, c et d Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Michel Paul Urban, Dictionnaire étymologique et historique des noms de lieux en Alsace, Éd. du Rhin, 2003
  4. Jean-Paul de Gassowski, « Blasonnement des communes du Bas-Rhin », sur http://www.labanquedublason2.com (consulté le 24 mai 2009)
  5. [PDF] Liste des maires au 1er avril 2008 sur le site de la préfecture du Bas-Rhin.
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  9. Photos de l'église catholique de Thal-Drulingen.