Thaddäus Anton Dereser

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Thaddäus Anton Dereser
Image illustrative de l’article Thaddäus Anton Dereser
Biographie
Naissance
Fahr
Ordre religieux Carmel
Profession solennelle
Ordination sacerdotale
Décès (à 70 ans)
Breslau
Autres fonctions
Fonction laïque
Théologien ; traducteur ; professeur d'université

Thaddäus Anton Dereser (né le à Fahr, mort le à Breslau) est un théologien catholique allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dereser entre dans l'Ordre du Carmel en 1776 et étudie la philosophie et la théologie à Wurtzbourg et à Heidelberg. Il est ordonné prêtre à Mayence en 1780. En 1783, il est professeur d'herméneutique grecque et néo-testamentaire à l'académie (université en 1786) de Bonn. En 1791, Dereser devient professeur de théologie exégétique à Strasbourg. Pendant la Révolution française, il refuse le serment à la Constitution et est condamné à mort ; il est libéré après la chute de Robespierre.

En 1799, il devient professeur de langues orientales, d'exégèse et de théologie pastorale à Heidelberg, puis professeur d'exégèse biblique et de langues orientales à Fribourg et en 1810 à Karlsruhe. De 1811 à 1814, il est régent du séminaire épiscopal de Lucerne. En 1815, il devient professeur de dogmatique à Breslau et capitulaire de la cathédrale.

Dereser est un représentant catholique des Lumières et rationalise la Bible. Il traduit l'Ancien Testament à partir de l'hébreu, complétant ainsi Dominikus von Brentano, qui traduit le Nouveau Testament et le Pentateuque. La traduction de la Bible par Brentano et Dereser paraît de 1828 à 1837 dans une version révisée par Johann Martin Augustin Scholz.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]