Thérapie photodynamique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Photographie d'une opération chirurgicale par thérapie photodynamique.

La thérapie photodynamique, appelée aussi photothérapie dynamique ou photochimiothérapie, en anglais : photodynamic therapy, abrégée en PDT, est une technique de traitement médical local et sélectif visant à détruire des tissus pathologiques grâce à l'utilisation de substances chimiques photosensibilisantes qui ont la propriété de devenir toxiques à la lumière[1]. La thérapie photodynamique est notamment utilisée dans le traitement de tumeurs cancéreuses car celles-ci ont tendance à accumuler les substances phototoxiques, à l'inverse des cellules saines[2]. Plusieurs essais cliniques[3] menés par le laboratoire Inserm U1189 OncoThAI et le CHU de Lille ont permis de mettre en œuvre cette thérapie dans différents axes de recherche (dermatologie, pneumologie, neurochirurgie, gynécologie, etc.).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Thérapie photodynamique (TPD) », sur www.cancer.ca/fr-ca (consulté le 11 février 2014)
  2. « La lumière à l’assaut du cancer », sur CNRS Le journal (consulté le 22 octobre 2018)
  3. « Essais cliniques » (consulté le 22 octobre 2018)

Articles connexes[modifier | modifier le code]