Thérèse Wartel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Thérèse Wartel
Description de l'image Wartel.jpg.
Nom de naissance Atala Thérèse Annette Adrien
Naissance
Paris
Décès (à 51 ans)
Paris
Activité principale compositeur, professeur de musique, pianiste
Formation Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris
Conjoint François Wartel
Descendants Émile Wartel

Thérèse Adrien, plus connue sous son nom d'épouse Thérèse Wartel, est une compositrice, pianiste et critique musicale française née le à Paris où elle est morte le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Thérèse Adrien est la fille de Martin-Joseph Adrien (ou Andrien), chanteur de registre basse à l’Académie royale de musique de Paris, puis chef de chant de cette Académie et professeur de déclamation à l'École royale de chant et de déclamation[2]. Sa mère est la baronne Gabrielle Philippy de Bucelly d'Estrées[3]. Sa sœur, Rosine-Charlotte, épousera le chanteur François Delsarte (1811-1871).

Elle étudie la musique au conservatoire, devient accompagnatrice et de 1831 à 1838 enseigne au conservatoire[4]. Elle est la première soliste admise à l'orchestre de la Société des concerts du Conservatoire en 1838[5]

En 1833, elle épouse le ténor Pierre-François Wartel (1806-1882) ; leur fils Émile (1834-1907) chantera de nombreuses années au Théâtre-Lyrique avant de créer une école de chant[6],[7].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Wartel composa des caprices, des fantaisies, des études, des ballades et des romances :

Elle publia également des lettres et des articles sur des sujets musicaux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. F-J. Fétis, Biographie universelle des musiciens, vol. II, Paris,
  2. Ancêtre du Conservatoire de Paris.
  3. (en) « Gabrielle-Constance de Philippy de Bucelly d'Estrées (1782-1854) », sur philippybucellyestrees.blogspot.com, (consulté le 3 décembre 2016)
  4. (de) « Wartel, (Atale-)Thérèse(-Annette), born Adrien », sur sophie-drinker-institut.de (consulté le 31 mai 2014)
  5. (de) Rebecca Grotjahn et Christin Heitmann, « Louise Farrenc und die Klassik-Rezeption in Frankreich », (consulté le 3 octobre 2010)
  6. (en) « A Dictionary of Music and Musicians, vol. 4 » (consulté le 3 octobre 2010)
  7. (en) Julie Anne Sadie et Rhian Samuel, The Norton/Grove Dictionary of Women Composers, (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]