Thérèse Tréfouël

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Thérèse Tréfouël
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Thérèse BoyerVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Université de Bordeaux (d)
Faculté des sciences de Paris (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Conjoint
Autres informations
A travaillé pour
Membre de

Thérèse Tréfouël, née Thérèse Boyer, est une biochimiste française née le à Paris et morte le dans cette même ville[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Thérèse Boyer a fait ses études à l'Université de Bordeaux et à la Faculté des sciences de Paris. Elle a été ensuite assistante de 1921 à 1938, chef de laboratoire de 1938 à 1954, puis chef de service de 1955 à 1962 au Laboratoire de chimie thérapeutique de l'Institut Pasteur, à Paris[2]. Elle était membre de la Société de pathologie exotique depuis 1927.

Elle a épousé son collègue, Jacques Tréfouël, le . Ils ont mené une longue et fructueuse collaboration[3].

En 1935, conjointement avec Federico Nitti et Daniel Bovet, ils découvrent les propriétés thérapeutiques du sulfamide. Ils ont été tous deux nominés pour le prix Nobel de chimie en 1950.

Publications[modifier | modifier le code]

Traduction[modifier | modifier le code]

Participation[modifier | modifier le code]

  • Jacques Tréfouël et Thérèse Tréfouël, « Chimiothérapie », dans Victor Grignard, Georges Dupont et René Locquin (dir.), Traité de chimie organique, t. 22, Paris, Masson, , p. 1113-1250.

Hommage[modifier | modifier le code]

Le terre-plein central d'une section du boulevard Pasteur, entre la rue de Vaugirard et les rues Edmond-Guillout et du Docteur-Roux, dans le XVe arrondissement de Paris, a été nommé place Jacques-et-Thérèse-Tréfouël par arrêté municipal du .

Références[modifier | modifier le code]

  1. Thérèse Tréfouël, sur data.bnf.fr.
  2. Fonds Thérèse Tréfouël (1892-1978), sur le site du Répertoire de fonds pour l'histoire et la philosophie des sciences et des techniques (RHPST).
  3. Thérèse et Jacques Tréfouël, le binôme indissociable, sur le site de l'Institut Pasteur.

Liens externes[modifier | modifier le code]