Théorie de la restauration

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Théorie de la restauration
Auteur Cesare Brandi
Pays Italie
Genre Essai
Version originale
Langue Italien
Titre Teoria del restauro
Éditeur Edizioni di Storia e Letteratura
Lieu de parution Rome
Date de parution 1963
Version française
Traducteur Colette Déroche
Éditeur Monum (École nationale du patrimoine)
Lieu de parution Paris
Date de parution 2001

Théorie de la restauration (en italien : Teoria del restauro) est un recueil d'essais sur la méthodologie de l'art, rédigé par Cesare Brandi, étant le fruit des leçons données par l'auteur.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Ce livre naît du travail effectué par l'auteur à l'Institut supérieur pour la conservation et la restauration, fondée en 1939, et est un recueil organique des leçons et des écrits de Brandi datant de cette époque-là, en insistant sur les critères qui ont inspiré son activité et ses résultats.

Œuvre d'une grande importance, sa fonction a été officiellement reconnue par la Charte de la restauration de 1972, qui est basée sur le recueil en question.

Structure[modifier | modifier le code]

L’œuvre est divisée en huit chapitres suivants :

  1. Le concept de la restauration (Il concetto di restauro)
  2. Le sujet de l'œuvre d'art (La materia dell'opera d'arte)
  3. L'unité potentielle de l'œuvre d'art (L'unità potenziale dell'opera d'arte)
  4. Le temps en ce qui concerne l'œuvre et la restauration (Il tempo riguardo all'opera d'arte e al restauro)
  5. La restauration en fonction du cas historique. (Il restauro secondo l'istanza della storicità)
  6. La restauration en fonction du cas esthétique. (Il restauro secondo l'istanza estetica)
  7. L'espace de l'œuvre d'art. (Lo spazio dell'opera d'arte)
  8. La restauration préventive. (Il restauro preventivo)

Notes et références[modifier | modifier le code]