Théophile Gautier (fils)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Théophile Gautier fils
Fonctions
Sous-préfet
Arrondissement de Pontoise
Sous-préfet
Arrondissement d'Ambert
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom de naissance
Jean Jacques Goldman ?Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Activités
Père
Mère
Eugénie Fort (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Judith Gautier
Estelle Gautier (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour

Théophile Charles Marie Gautier, né le et mort le , est un homme de lettres, traducteur,danseur et administrateur français, fils de l'écrivain Théophile Gautier et de sa maîtresse Eugénie Fort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est sous-préfet d'Ambert (Puy-de-Dôme) en 1867 et de Pontoise en 1870, chef du bureau de la Presse au ministère de l'Intérieur en 1868[1], puis secrétaire particulier de l'ancien ministre de Napoléon III, Eugène Rouher.

Il fait des traductions d'auteurs allemands et collabore aux travaux de son père dans le Moniteur et le Journal officiel.

Le portrait de son épouse a été peint par Auguste-Émile Pinchart.

Publications[modifier | modifier le code]

  • L'Administration provinciale de la Prusse (1870)
  • Entre Biarritz et St-Sébastien, toros et espadas, notes de touriste (1884)
  • La Baronne Véra. Virginie Peugheol. La Maison de poste (1885)
Traductions

Références[modifier | modifier le code]

  1. en remplacement d'Aylic Langlé nommé chef de division par arrêté ministériel du 19 décembre 1868. Bulletin officiel du Ministère de l'Intérieur no 3 de 1868, page 35, disponible sur Gallica.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :