Théodore Robitaille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Théodore Robitaille
Image illustrative de l'article Théodore Robitaille
Fonctions
4e lieutenant-gouverneur du Québec
Monarque Victoria
Prédécesseur Luc Letellier de Saint-Just
Successeur Louis François Rodrigue Masson
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Varennes, Bas-Canada
Date de décès (à 63 ans)
Lieu de décès New Carlisle, Canada
Parti politique Parti bleu, Parti conservateur du Canada
Diplômé de Université McGill,
Université Laval

Théodore Robitaille
Lieutenants-gouverneurs du Québec

Théodore Robitaille, né le à Varennes et décédé le à New Carlisle, est un médecin et homme politique canadien. Il est lieutenant-gouverneur du Québec entre 1879 et 1884.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

Né à Varennes, au Bas-Canada, et baptisé sous le nom de Louis-François-Christophe-Théodore, il est le fils de Louis-Adolphe Robitaille, un notaire patriote, et de Marie-Justine Monjeau. Il est le frère de Louis Robitaille. Il étudie d'abord à l'école modèle de Varennes, puis aux États-Unis. Il poursuit ses études supérieures au Petit Séminaire de Sainte-Thérèse, puis à l'Université Laval et finalement à l'Université McGill, où il reçoit un diplôme en médecine en mai 1858. En 1860, il s'établit à New Carlisle, en Gaspésie, et ouvre un cabinet.

Carrière[modifier | modifier le code]

Outre sa carrière politique à venir, ses activités professionnelles seront orientées toute sa vie vers la spéculation et l'actionnariat. Il est d'ailleurs promoteur et actionnaire de la Compagnie du chemin de fer de la baie des Chaleurs de 1871 à 1890.

Député[modifier | modifier le code]

Il devient député de la circonscription de Bonaventure lors de l'élection législative canadienne de 1861. Réélu en 1863, son mandat se termine avec la dissolution de l'Assemblée législative de la province du Canada lors de la Confédération canadienne. Cependant, il remporte la première élection fédérale et devient le premier député de Bonaventure à la Chambre des communes du Canada. En 1871, il est élu dans la circonscription provinciale de Bonaventure, obtenant ainsi un double mandat. Il est réélu député fédéral en 1872. Il occupe la fonction de receveur général du au . Il est réélu député fédéral en 1874 mais est forcé de démissionner de son poste de député provincial en raison de l'abolition du double mandat. Il est finalement réélu à Ottawa une dernière fois en 1878.

Fin de carrière[modifier | modifier le code]

Le , il est assermenté lieutenant-gouverneur du Québec. Il exerce cette fonction jusqu'au . Il est ensuite nommé sénateur fédéral du Golfe par John A. Macdonald. Il siège au Sénat jusqu'à son décès, le . Ses obsèques sont célébrées à la basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec et il est inhumé au cimetière Notre-Dame-de-Belmont.

Le fonds d'archives de Théodore Robitaille est conservé au centre d'archives de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fonds Théodore Robitaille (P25) - Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).

Références[modifier | modifier le code]