Théodore Lespieau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille Goybet.
Théodore Lespieau
Theodore.Lespieau.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
MilitaireVoir et modifier les données sur Wikidata

Théodore Lespieau (1829-1911) fut général de division et grand officier de la Légion d'honneur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Théodore Jean Manuel Lespieau naît à Figueras le . Il fait les Campagnes de Dobrutcha, de Crimée, de Kabylie, de 1870-1871 et de la Commune. Nommé capitaine et décoré à la prise de Malakoff, blessé à Spicheren, il devient colonel du 109e RI. Il est ensuite nommé général de brigade en 1878, à Bourg puis à Orléansville et à Mascara. Général de division en 1887, il commande à Grenoble la 27e D.I. jusqu'en 1894.

Il épouse Clemence Theil, fille du savant Philologue Napoléon Theil, né en 1808 et filleul de l'Empereur, professeur d'humanité à Henri-IV et à Saint-Louis. La dot de Clémence Theil est apportée par l'empereur Napoléon III. De cette union naissent Robert Lespieau, académicien des sciences, qui participe à la formation de 3 000 ingénieurs de l'École centrale, ainsi que Marguerite Lespieau, qui epousera le futur général Mariano Goybet. Il meurt le dans le 11e arrondissement de Paris[1]

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]