Théodore Lespieau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille Goybet.
Théodore Lespieau

Théodore Lespieau (1829-1911) fut général de division et grand officier de la Légion d'honneur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Théodore Jean Manuel Lespieau naît à Figueras le . Il fait les Campagnes de Dobrutcha, de Crimée, de Kabylie, de 1870-1871 et de la Commune. Nommé capitaine et décoré à la prise de Malakoff, blessé à Spicheren, il devient colonel du 109e RI. Il est ensuite nommé général de brigade en 1878, à Bourg puis à Orléansville et à Mascara. Général de division en 1887, il commande à Grenoble la 27e D.I. jusqu'en 1894.

Il épouse Clemence Theil, fille du savant Philologue Napoléon Theil, né en 1808 et filleul de l'Empereur, professeur d'humanité à Henri-IV et à Saint-Louis. La dot de Clémence Theil est apportée par l'empereur Napoléon III. De cette union naissent Robert Lespieau, académicien des sciences, qui participe à la formation de 3 000 ingénieurs de l'École centrale, ainsi que Marguerite Lespieau, qui epousera le futur général Mariano Goybet. Il meurt le dans le 11e arrondissement de Paris[1]

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]