Théodore Diouf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Diouf.
Théodore Diouf
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Activité
Mouvement

Théodore Diouf, né à Djigod (Diourbel) en 1949[1], est un peintre sénégalais issu de la première génération de l'« École de Dakar »[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Sélection d'œuvres[modifier | modifier le code]

  • Totem, 1984

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Moussa Babacar Sy et Friedrich Axt, Anthologie des arts plastiques contemporains au Sénégal, Museum für Völkerkunde, Francfort-sur-le-Main, 1989, p. 206
  2. « Première génération : les chantres de la négritude », in Bassam Chaïtou, Serge Villain, Trajectoires : art contemporain du Sénégal : collection Bassam Chaïtou, Musée de l'Ifan de Dakar, Kaani, 2007, p. 25 et suiv.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bassam Chaïtou, Serge Villain, Trajectoires : art contemporain du Sénégal : collection Bassam Chaïtou, Musée de l'Ifan de Dakar, Kaani, 2007, p. 50 (catalogue d'exposition)
  • (en) Elizabeth Harney, « The Ecole de Dakar: Pan-Africanism in Paint and Textile », in African Arts, no 35, automne 2002

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]