Théodore Canot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Canot (homonymie).
Théodore Canot
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Captain Canot, Vingt ans de la vie d'un négrier (1854)

Théodore Canot (1804-1860), est un esclavagiste et écrivain d'origine franco-florentine.

Habitant à Florence, il embarque en 1819 à Livourne pour l'Amérique pour ne plus jamais revenir. De 1820 à 1840, fort d'un talent pour la pratique des langues et pour le commerce, il deviendra l'un des plus importants négriers actifs entre Cuba et les côtes de Guinée, Libéria et Sierra Leone.

Embarquant d'abord sur des navires de commerce, il est rapidement confronté à la piraterie qui se développe après la fin du commerce des esclaves par les nations dans les Antilles. Il s'installe ensuite dans la région de la côte de Guinée, à l'embouchure du Rio Pongo (en), comme employé et rapidement comme homme de confiance puis à son compte. Il effectuera également de nombreux voyages de convoyages de cargaisons d'esclaves vers Cuba, relatant ainsi ses courses avec les croiseurs britanniques, les rébellions d'esclaves, les mutineries, les naufrages.

Vers 1840, il abandonne le commerce des esclaves, pour devenir exploitant de plantations dans la même région. Il se livre encore occasionnellement au trafic d'esclaves. En 1854, il rédige un récit de sa vie mouvementée. Il offre un intéressant témoignage sur la société esclavagiste de l'époque, tant des Européens que des tribus africaines ayant intégré ce commerce dans leurs modes de vie.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]