Théodelinde de Beauharnais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Théodelinde de Beauharnais
Théodelinde von Beauharnais-Leuchtenberg.jpg
Titre de noblesse
Princesse
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 42 ans)
StuttgartVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalités
Activité
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Frédéric de Wurtemberg-Urach (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Augusta Eugénie de Urach (d)
Princess Marie of Urach (d)
Princess Eugenie of Urach (d)
Mathilde Augusta d'Urach (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Prononciation
Blason fam fr Beauharnais.svg
Blason

Théodelinde Louise Eugénie Auguste Napoléone de Beauharnais, née le à Mantoue, en Italie, et morte le à Stuttgart en Wurtemberg est princesse de Leuchtenberg et comtesse de Wurtemberg.

Elle est la petite-fille de Joséphine de Beauharnais, la première femme de Napoléon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cinquième des sept enfants d'Eugène de Beauharnais (1781-1824), duc de Leuchtenberg, et son épouse, la princesse Augusta de Bavière (1788-1851), Théodelinde est née peu après l'abdication de l'empereur est ainsi nommée en hommage à Sainte Théodelinde de Bavière, reine des Lombards au VIe siècle. Elle a deux frères, Auguste et Maximilien, et trois sœurs, Joséphine, Eugénie et Amélie. Joséphine de Beauharnais, première épouse de Napoléon Bonaparte et ex-Impératrice de France, est sa grand-mère paternelle. Elle meurt cependant six semaines seulement après la naissance de Théodelinde après avoir fait visiter sa propriété au tsar Alexandre Ier de Russie.

Par son mariage avec Frédéric de Wurtemberg, Théodelinde devint comtesse (Gräfin) de Wurtemberg. Elle meurt après une courte maladie le à Stuttgart. Elle est enterrée dans le caveau de la famille au château de Ludwigsburg, son cœur étant déposé dans la Hauskapelle du palais de Munich.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Le , à l'âge de 26 ans, elle est mariée à Munich à Frédéric de Wurtemberg (plus tard duc d'Urach), fils cadet de Guillaume-Frédéric-Philippe de Wurtemberg, jeune frère de Frédéric Ier, élevé au statut de roi de Wurtemberg par Napoléon qui s'était exclu de la succession au trône en contractant une union morganatique.

Quatre enfants sont nés de cette union :

La duchesse d'Urach s'éteint en 1857 à l'âge de 42 ans. Le duc se remariera en 1863 avec la princesse Florestine de Monaco.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :