Théâtre municipal d'Orange

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Théâtre municipal.
Théâtre d'Orange
Description de cette image, également commentée ci-après
Façade du théâtre
Type Théâtre
Lieu Orange, France
Coordonnées 44° 08′ 05,5″ nord, 4° 48′ 21″ est
Architecte(s) André-Jean Boudoy
Inauguration 1885
Capacité 650
Statut juridique Théâtre municipal
Protection  Inscrit MH (1975)[1]

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Théâtre municipal d'Orange

Géolocalisation sur la carte : Vaucluse

(Voir situation sur carte : Vaucluse)
Théâtre municipal d'Orange

Le théâtre d'Orange est un bâtiment inauguré en 1885, conçu par André-Jean Boudoy, architecte avignonnais[2], collaborateur de Charles Garnier.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il est inauguré en 1885, avec au programme « La fille du régiment » et « Les charbonniers ». Le bâtiment garde la fonction de théâtre jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, époque pendant laquelle les autorités allemandes le transforment en lieu de réunion.

À partir de 1950, il est remanié pour accueillir conférences, réunions et fêtes, et abrite quelque temps la bibliothèque et les archives municipales.

Restauré en 1981, il est désormais affecté à diverses manifestations culturelles et sociales municipales

L'ensemble des façades et toitures fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [1].

Bâtiment[modifier | modifier le code]

Façade[modifier | modifier le code]

Les bustes de Pierre Corneille, Molière, et Félicien David ont été installés en façade pour symboliser les diverses formes de spectacle : le tragédie, la comédie et la musique.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]