Théâtre gallo-romain des Bardiaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bardiaux.
Théâtre gallo-romain des Bardiaux
Les Bardiaux
Vue panoramique du théâtre en 2011
Vue panoramique du théâtre en 2011
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Région antique Gaule lyonnaise
Département Nièvre
Commune Arleuf
Protection Logo monument historique Classé MH (1975)
Coordonnées 47° 03′ 26″ nord, 4° 00′ 31″ est
Altitude 600 m
Superficie 40 × 45 m hectares

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne

(Voir situation sur carte : Bourgogne)
Théâtre gallo-romain des Bardiaux
Théâtre gallo-romain des Bardiaux

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Théâtre gallo-romain des Bardiaux
Théâtre gallo-romain des Bardiaux
Histoire
Époque Fin du IIe siècle

Le théâtre gallo-romain des Bardiaux est un théâtre antique situé au lieu-dit Les Bardiaux, sur la commune d'Arleuf dans la Nièvre, au cœur du Morvan. Il a été édifié à la fin du IIe siècle.

On ne connaît pas le nom de la bourgade antique qui existait à cet endroit (peut-être Boxum), et qui constituait vraisemblablement une halte sur la voie menant d'Orléans à Autun, via Entrains et Compierre.

Description[modifier | modifier le code]

Le théâtre mesure 45 mètres de long sur 40 mètres de large et possède 6 terrasses concentriques tenant lieu de gradins. Son périmètre était défini par un mur de 50 cm d'épaisseur, pour une hauteur variant de 40 à 60 cm. Ce théâtre possédait un orchestre d'un peu plus de 9 mètres de rayon.

Les céramiques et monnaies retrouvées sur le site permettent de penser qu'il fut abandonné au milieu du Ve siècle.

Ce théâtre rural devait avait avoir une capacité d'accueil de 600 à 700 places et devait également servir de lieu de réunions publiques, et peut-être de rituels.

Le théâtre fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [1].

Historique des fouilles[modifier | modifier le code]

Le site en 2007

Des recherches eurent lieu au XIXe siècle à cet endroit (Marlot et Luquet), mais c'est au Dr Lucien Olivier, du GRAHM (Groupe de Recherche Archéologique en Haut-Morvan) que l'on doit l'exhumation des fondations du théâtre et de plusieurs maisons entre 1970 et 1978. C'est l'obstination de l'entrepreneur Jacques Hédeline, qui disposait d'une pelle mécanique, qui permit finalement la découverte, alors que les crédits alloués aux fouilles avaient été épuisés.

Une statuette de 16 cm de haut (déesse de l'Abondance), découverte sur le site et baptisée la Dame des Bardiaux est visible au Musée Rolin d'Autun.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Théâtre des Bardiaux (Panoramique) 2.jpg

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :