Théâtre de la Vieille-Grille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Théâtre de la Vieille-Grille
Description de cette image, également commentée ci-après
La façade du théâtre.
Type Théâtre
musique du monde
musique classique
jazz
Lieu Paris Ve, Drapeau de la France France
Coordonnées 48° 50′ 32″ nord, 2° 21′ 13″ est
Inauguration
Capacité 50 places
Direction Anne Quesemand et Laurent Berman
Site web www.vieillegrille.fr

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Théâtre de la Vieille-Grille

Géolocalisation sur la carte : 5e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 5e arrondissement de Paris)
Théâtre de la Vieille-Grille

Résidence

Théâtre à Bretelles

Le théâtre de la Vieille-Grille est un théâtre privé parisien situé no 1 rue du Puits-de-l'Ermite à l'angle de la rue Larrey dans le 5e arrondissement de Paris.

Historique[modifier | modifier le code]

Maurice Alezra, avec l'aide de sa compagne Béatrice Moulin, transforme à la fin des années 1950 une ancienne épicerie et caviste en café-théâtre d'une cinquantaine de places. Bien que le lieu soit excentré, loin des circuits habituels, entre la Grande Mosquée et le jardin des plantes, il y invente avec succès une forme de spectacles multidisciplinaires qui deviendra le café-théâtre. La cave est utilisée également pour des spectacles musicaux[1],[2].

Le premier spectacle associe notamment Fernand Berset, Topor, et Maurice Garrel. Le lieu voit se produire à leurs débuts des artistes tels que Jacques Higelin en 1962, Rufus en 1964, Bernard Haller, ou encore ColucheRomain Bouteille fait en 1966 son premier one-man-show. L'endroit devient un laboratoire de l'anti-conformisme[3],[2].

En 2000, le théâtre est repris par Anne Quesemand et Laurent Berman (animateurs d'une petite compagnie, Théâtre à Bretelles, habituée des lieux) qui continuent de proposer une programmation de théâtre et de musiques en tous genres (classique, jazz, musique du monde)[4].

En 2018, le projet du propiétaire de vendre les murs met en danger l'activité[5].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :