Théâtre de La Balsamine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Théâtre de la Balsamine)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La Balsamine
Description de l'image Schaerbeek Avenue Félix Marchal Théâtre La Balsamine 01.jpg.
Type Théâtre
Danse contemporaine
Lieu Bruxelles
Coordonnées 50° 51′ 07″ nord, 4° 23′ 22″ est
Inauguration 1980
Direction Monica Gomes et Fabien Dehasseler
Site web http://www.balsamine.be/

Géolocalisation sur la carte : Bruxelles
(Voir situation sur carte : Bruxelles)
Théâtre de La Balsamine
Géolocalisation sur la carte : Belgique
(Voir situation sur carte : Belgique)
Théâtre de La Balsamine

Résidence

1B, Avenue Félix Marchal
B-1030 Schaerbeek

Le Théâtre de la Balsamine, ou plus simplement La Balsamine, est un théâtre de Bruxelles, situé avenue Félix Marchal à Schaerbeek.

Histoire[modifier | modifier le code]

La fondation[modifier | modifier le code]

Le théâtre de la Balsamine est fondé par Martine Wijckaert en 1974. Il s’agit au départ d’une simple structure juridique, une asbl, permettant l’obtention de subsides à la création.

Le théâtre ainsi créé ne dispose d’aucun lieu ni forme de résidence au sein d’une autre structure existante. Il obtient cependant des subsides au coup par coup permettant la réalisation des premiers spectacles de Martine Wijckaert. Ces réalisations naissent d’un mode de nomadisme urbain : des sites à l’abandon deviennent autant de décors naturels sur lesquels les spectacles opèrent une intervention.

La période des casernes Dailly[modifier | modifier le code]

En 1981, le théâtre de la Balsamine s’installe de manière provisoirement définitive dans la friche des anciennes casernes Dailly. Ces casernes ont été abandonnées depuis plusieurs années et elles sont découvertes dans leur jus. Un impressionnant périmètre de bâtiments fin XIXe cerne un parc intérieur redevenu sauvage. Le site a toutes les vertus d’une cité de la fiction et cette qualité invite le théâtre à s’y installer.

Commence alors une période dite sauvage durant laquelle de très nombreux lieux seront investis pour leur valeur spatiale brute et où naîtront des spectacles sur mesure, comme autant d’interventions uniques et totalement éphémères sur l’architecture.

Théâtre, art plastique et musique se mêlent et rassemblent sur le site de nombreux artistes y trouvant résidence de travail et d’expérimentation.

Tout en dirigeant la Balsamine installée dans les casernes, Martine Wijckaert y poursuit son travail artistique propre.

L’activité va également se centraliser sur un lieu particulier de la caserne, baptisé « amphithéâtre » puis rapidement « amphi », en raison de ses caractéristiques architecturales : il s’agit en effet d’un ancien auditorium militaire, structuré en hémicycle.

Les premiers aménagements de l’amphi se feront selon la technique du recyclage absolu, le matériel nécessaire et encore utilisable étant démonté dans d’autres ailes de la caserne et remonté après transformation dans l’amphi.

Le passage de relais[modifier | modifier le code]

En 1994, Martine Wijckaert confie la direction artistique du théâtre à Christian Machiels et y demeure en qualité d’artiste associée. Le théâtre actuel, d'un style contemporain ayant conservé toutefois la singularité de la salle primitive, date de 2004 et est l'œuvre de l'atelier d'architecture MA², dirigé par l'architecte Francis Metzger, pour laquelle il a reçu le 3e prix d’architecture à la biennale du Costa Rica. La programmation de Christian Machiels a été tout entière dévolue aux arts du spectacle et aux jeunes compagnies de théâtre et de danse contemporaine.

Depuis 2011, sa direction a été confiée à Fabien Dehasseler et Monica Gomez qui lui ont inspiré un nouveau souffle et une nouvelle ligne artistique en programmant des artistes tels que Claude Schmitz, Pierre Megos, Sabine Durand, Stéphane Arcas ou Léa Drouet. Martine Wijckaert demeure artiste associée théâtre.

Quelques spectacles[modifier | modifier le code]

  • Y a-t-il des tigres au Congo ?, de Bengt Ahlfors et Johan Bargum, février 2012

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]