Théâtre aux États-Unis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le théâtre
Cet article est une ébauche concernant le théâtre.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le théâtre aux États-Unis puise ses racines dans la tradition occidentale et emprunte ses bases au théâtre européen. La comédie musicale est la forme de théâtre la plus appréciée aux États-Unis, avec pour foyer principal Broadway à New York.

Histoire[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Les plus anciens témoignages sur le théâtre américain remontent à l'époque coloniale anglaise. Un théâtre existait déjà à Williamsburg en 1715, et on sait que Thomas Kean avait joué Richard III à New York en 1750. Le théâtre amateur s'est développé dès le XVIIe siècle. On sait que la troupe de Lewis Hallam, venant de Londres, se produisit à Williamsburg en 1752. C'est Lewis Hallam, Jr. qui fonda la "compagnie américaine" et ouvrit un théâtre à New York. Les puritains les plus radicaux condamnèrent l'expression théâtrale : des lois prohibant les représentations furent même appliquées dans le Massachusetts en 1750, en Pennsylvanie en 1759, et à Rhode Island en 1761.

XIXe siècle[modifier | modifier le code]

XXe siècle[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]