Textique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La textique est une discipline inaugurée en 1985 au Collège International de Philosophie, visant à élaborer une théorie unifiante des multiples structures de l'écrit[1].

Elle est fondée par Jean Ricardou et se trouve développée, sous sa direction, par un groupe informel de chercheurs ouvert à quiconque s’intéresse aux questions liées à l'écrit[2].

Un séminaire de textique se tient tous les ans au Centre culturel international de Cerisy-la-Salle depuis 1989[1].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Gilles Tronchet (préf. Jean Ricardou), Un aperçu de la textique, Bruxelles, Les Impressions Nouvelles, coll. « Cahiers de Textique » (no 1), , 195 p. (ISBN 978-2-87449-141-2)
  • Jean Ricardou (préf. Jean Ricardou), Intelligibilité structurale du trait, Bruxelles, Les Impressions Nouvelles, coll. « Cahiers de Textique » (no 2), , 188 p. (ISBN 978-2-87449-142-9)
  • Jean Ricardou (préf. Jean Ricardou), Grivèlerie, Bruxelles, Les Impressions Nouvelles, coll. « Cahiers de Textique » (no 3), , 82 p. (ISBN 978-2-87449-143-6)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Textique : réapprendre à écrire », sur Centre culturel international de Cerisy, (consulté le 6 novembre 2018)
  2. Édith Heurgon, « Hommage à Jean Ricardou (1932-2016) », sur Centre culturel international de Cerisy (consulté le 6 novembre 2018)

Lien externe[modifier | modifier le code]

« Textique » (consulté le 6 novembre 2018)