Tetrarch (char)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Light Tank Mk VII, Tetrarch I
Image illustrative de l’article Tetrarch (char)
Photographie d'un char Tetrach
Caractéristiques générales
Équipage 3 (chef de char, tireur, pilote)
Longueur 4,04 m
Largeur 2,31 m
Hauteur 2,10 m
Masse au combat 7 500 kg
Blindage (épaisseur/inclinaison)
Blindage 16 mm
Armement
Armement principal 1 canon Ordnance QF 2 pounder (40 mm avec 50 obus)
Armement secondaire 1 mitrailleuse Besa de 7,92 mm (2 025 balles)
Mobilité
Moteur Meadows 12 cylindres essence
Puissance 165 ch (122 kW)
Suspension ressorts hélicoïdaux
Vitesse sur route 64 km/h sur route et 45 km/h en tout-terrain
Puissance massique 22 ch/tonne
Autonomie 224 km

Le Light Tank Mk VII, Tetrarch I était un char conçu par les Britanniques au cours de la Seconde Guerre mondiale. Prévu initialement comme blindé de reconnaissance, il fut par la suite transformé en blindé aéro-transportable.

Design et développement[modifier | modifier le code]

Le premier prototype de Tetrarch (appelé PR Tank ou Purdah) fut réalisé par la société Vickers-Armstrongs en 1938. Le véhicule fut approuvé par l’armée et fut commandé dès 1940 afin de combler le vide créé par la faible qualité des chars légers disponibles au début de la guerre.

La production de ce char fut relancée en 1941, après l’adoption de celui-ci par les forces aéroportées, car il était suffisamment léger pour être déployé par air via les planeurs lourds Hamilcar afin de fournir un appui blindé aux troupes de parachutistes. Le surnom de Tetrarch (Tétrarque) fut donné en 1943.

Le dispositif le plus intéressant du Tetrarch était sa commande de direction de dérapage unique qui fonctionnait grâce au mouvement latéral des roues qui cintraient les chenilles. Pour diriger le véhicule, le conducteur freinait une chenille, comme tout autre engin chenillé.

La tourelle de ce char fut aussi placée sur le Daimler Armoured Car, un véhicule de combat sur roues.

Utilisation au combat[modifier | modifier le code]

Lors de l'opération Ironclad durant la bataille de Madagascar en 1942, six chars Tetrach de l'escadron C de la 1re division blindée ainsi que six Valentine furent déployés lors de l'assaut du port d'Antsirane. La prise du port fut un succès mais au prix fort de quatre Valentine et de trois Tetrach détruits par des canons de 75 de Vichy.

Le régiment parachutiste blindé de reconnaissance (Airborne Armoured Reconnaissance Regiment) de la 6e division parachutiste britannique (6th Airborne Division), a atterri avec des Tetrarch au bord de l’Orne dans des planeurs Hamilcar au cours de l’opération Overlord le au matin.

Certains Tetrarch participèrent à la traversée du Rhin le .

20 Tetrarch furent livrés à l’Union soviétique dans le cadre de la loi prêt-bail. Ils servirent dans le 151e brigade de char de la 47e armée où ils participèrent aux combats près de la rivière Abin sur le front caucasien en . Ils furent photographiés à l’entraînement dans le 21e régiment de chars d'entraînement en 1942.

Variantes[modifier | modifier le code]

Un char Tetrach sortant d'un planeur Hamilcar, probablement en Normandie en 1944 près du pont Pégase.
  • Tetrarch I CS
    • Version Combat Support armée d’un obusier de 3-inch (76 mm).
  • Tetrarch DD

Char comparable[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :