Tetrapleura tetraptera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tetrapleura tetraptera
Description de cette image, également commentée ci-après
Spécimen collecté aux chutes d'Ekom au sud-ouest du Cameroun.
Classification APG III (2009)
Règne Plantae
Clade Angiospermes
Clade Dicotylédones vraies
Clade Noyau des Dicotylédones vraies
Clade Rosidées
Clade Fabidées
Ordre Fabales
Famille Fabaceae
Genre Tetrapleura

Espèce

Tetrapleura tetraptera
(Schumach. & Thonn.) Taub., 1891[1]

Synonymes

  • Adenanthera tetraptera Schum. & Thonn.[1]
  • Adenanthera tetraptera Schumach.[2]
  • Tetrapleura thonningii Benth.[1] [2]

Tetrapleura tetraptera (Schum. & Thonn.) Taub., aussi appelé Aidon tree en anglais, sassas chez les Bassa, djetk ou essissa chez les Ewondo au Cameroun, est un arbre pérenne des régions forestières d'Afrique tropicale, de la famille des Mimosaceae.

Description[modifier | modifier le code]

Gousses et graines du Cameroun[3].

Cet arbre peut atteindre 25 mètres de haut avec une cime ouverte et un fût court. Les folioles sont vert foncé. Les fleurs, en épis étroits, sont de couleur crème ou rose tendant vers l'orange. Ses feuilles d'environ 30 cm de longueur ont 6-8 paires de pinnules opposées. Ses fruits sont des gousses de couleur pourpre à brun foncé, composées de quatre côtes saillantes pouvant atteindre 20 cm de long et 5 cm de large. Ses graines sont ovales, plates et noires[4],[5].

Distribution[modifier | modifier le code]

Son aire de répartition s'étend du Sénégal à la Tanzanie vers l'Est et à l'Angola et Zimbabwe vers le Sud en passant par le Cameroun et le Gabon[6].

Habitat[modifier | modifier le code]

On le rencontre dans la forêt, la jachère rocheuse, la savane[5].

Utilité[modifier | modifier le code]

Prekese sur un marché au Ghana.

Il est utilisé comme épice pour plusieurs sauces notamment la sauce jaune chez les Bamiléké ou le bongo'o chez les Bassa au Cameroun. Au Ghana, Tetrapleura tetraptera est utilisé comme thé ou dans la fabrication des bonbons[4], car la pulpe est sucrée et aromatisée[6].

Le bois est dur, dense, mais moyennement résistant. On s'en sert pour la petite menuiserie, la fabrication d'outils, également pour le chauffage[6].

Toutes les parties de la plante connaissent de très nombreuses utilisations en médecine traditionnelle en Afrique[7], mais les fruits, réputés anti-arthritiques, anti-inflammatoires et anti-diabétiques, sont les plus employés, pour traiter des affections aussi variées que : troubles cardiovasculaires ou digestifs, hypertension épilepsie, convulsions, fièvres, insuffisance immunitaire, problèmes dentaires[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c The Plant List, consulté le 21 septembre 2017
  2. a et b GRIN, consulté le 21 septembre 2017
  3. Muséum de Toulouse
  4. a et b « Tetrapleura tetraptera (Fruitiers du Cameroun) », sur uses.plantnet-project.org (consulté le 26 novembre 2016)
  5. a et b A. Akoegninou (dir.), W. J. van der Burg (dir.) et L. J. G. van der Maesen (dir.), Flore analytique du Bénin, Cotonou & Wageningen, Backhuys Publishers, , 1034 p. (ISBN 978- 90-5782-181-3), p. 645-646
  6. a b c et d (en) Useful Tropical Plants [1]
  7. Base Prélude, Plantes médicinales et pharmacopées traditionnelles [2]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nwozo S.O., Kasumu T.F., Oyinloye B.E. Dzotan J.K., Touani F.K., Kuete V. 2015, « Caractéristiques et capacités de germination des graines de Tetrapleura tetrapleura (Schum & Thonn) », in International Journal of Biomedical Science, 11(2): 86–92.
  • O. Eyog Matig, O. Ndoye, J. Kengue et A. Awono (dir.), « Tetrapleura tetraptera (Schum. & Thonn.) Taub. », in Les fruitiers forestiers comestibles du Cameroun, IPGRI, 2006, p. 109-110 [lire en ligne]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :