Test fixture

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une fixture est un morceau de code qui permet de fixer un environnement logiciel pour exécuter des tests logiciels. Cet environnement constant est toujours le même à chaque exécution des tests permet de répéter les tests indéfiniment et d'avoir toujours les mêmes résultats.

Exemples de fixtures :

  • Initialiser une base de données avec un jeu de données connus
  • Vider un disque dur et installer un environnement logiciel propre
  • Copier des données connues dans des fichiers
  • Préparer des objets fictifs, des mocks

Généralement dans les frameworks de tests unitaires, les fixtures sont mis en place dans les méthodes d'initialisation (setUp )et de désactivation (tearDown).

On définit généralement 4 phases dans l'exécution d'un test unitaire:

  1. Initialisation (set up): définition d'un environnement de test complètement reproductible
  2. Exercice: le module à tester est exécuté
  3. Vérification: comparaison des résultats obtenu avec un vecteur de résultat défini. Le résultat du test est SUCCÈS ou ÉCHEC.
  4. Désactivation: désinstallation des fixtures pour laisser le système dans son état initial.