Test fixture

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une fixture est un morceau de code qui permet de fixer un environnement logiciel pour exécuter des tests logiciels. Cet environnement constant est toujours le même à chaque exécution des tests. Il permet de répéter les tests indéfiniment et d'avoir toujours les mêmes résultats.

Exemples de fixtures :

  • Initialiser une base de données avec un jeu de données connus ;
  • Vider un disque dur et installer un environnement logiciel propre ;
  • Copier des données connues dans des fichiers ;
  • Préparer des objets fictifs, des mocks.

Généralement dans les frameworks de tests unitaires, les fixtures sont mises en place dans les méthodes d'initialisation (setUp ) et de désactivation (tearDown).

On définit généralement 4 phases dans l'exécution d'un test unitaire :

  1. Initialisation (set up): définition d'un environnement de test complètement reproductible ;
  2. Exercice: le module à tester est exécuté ;
  3. Vérification: comparaison des résultats obtenu avec un vecteur de résultat défini. Le résultat du test est SUCCÈS ou ÉCHEC ;
  4. Désactivation: désinstallation des fixtures pour laisser le système dans son état initial.