Test de Schirmer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Test de Schirmer, placement de papier buvard dans le cul-de-sac lacrymal inférieur

Le test de Schirmer est utilisé en ophtalmologie pour déceler la xérophtalmie. Ce test permet donc d'évaluer la quantité de larmes dans l'œil. Il s'agit d'une méthode invasive.

On place un papier buvard calibré dans le cul-de-sac lacrymal inférieur avec ou sans anesthésie locale. On mesure ensuite la partie mouillée du papier.

Sa norme est la suivante : Le test est positif si la longueur de la partie mouillée est supérieur à 5 mm en 5 minutes soit 5 graduations en 5 minutes. Si l'on obtient un résultat positif, le port de lentilles silicone hydrogel (LSH) sera donc possible. Si au contraire, celui-ci est négatif, il faudra envisager une adaptation en lentilles rigides perméables au gaz (LRPG)[1],[2],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Schirmer O. « Studien zur physiologie und pathologie der tranen-absonderung und tranenabfuhr » Graefes Arch Clin Exp Ophthalmol. 1903;56:197–291.
  2. (en) Notice biographique sur le site « Who Named It? »
  3. (en) Zeev MS, Miller DD, Latkany R, « Diagnosis of dry eye disease and emerging technologies », Clin Ophthalmol, vol. 8,‎ , p. 581-90. (PMID 24672224, PMCID PMC3964175, DOI 10.2147/OPTH.S45444, lire en ligne [html]) modifier