Test de Levene

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Test de Levene
Nature
Nommé en référence à
Howard Levene (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

En statistique, le Test de Levene est une statistique déductive utilisée pour évaluer l'égalité de variance pour une variable calculée pour deux groupes ou plus[1].

Certaines procédures statistiques courantes supposent que les variances des populations à partir desquelles différents échantillons sont prélevés sont égales. Le test de Levene évalue cette hypothèse. Il teste l'hypothèse nulle que les variances de population sont égales (appelées « homogénéité de la variance » ou homoscédasticité). Si la valeur p résultante du test de Levene est inférieure à un niveau de signification (typiquement 0,05), il est peu probable que les différences obtenues dans les variances d'échantillon se soient produites sur la base d'un échantillonnage aléatoire d'une population à variances égales. Ainsi, l'hypothèse nulle d'égale variance est rejetée et il est conclu qu'il existe une différence entre les variances dans la population.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Morton B. Brown, Alan B. Forsythe, « Robust Tests for the Equality of Variances », Journal of the American Statistical Association, vol. 69, n° 346, 1974, p. 364–367

Références[modifier | modifier le code]

  1. Howard Levene, Contributions to Probability and Statistics: Essays in Honor of Harold Hotelling, Stanford University Press, , 278–292 p., « Robust tests for equality of variances »