Terrorisme en 2021

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Éphémérides
Chronologie du terrorisme
2018 2019 2020 2021  2022 2023 2024
Décennies du terrorisme :
1990 2000 2010  2020  2030 2040 2050
Chronologie dans le monde
2018 2019 2020  2021  2022 2023 2024
Décennies :
1990 2000 2010  2020  2030 2040 2050
Siècles :
XXe siècle  XXIe siècle  XXIIe siècle
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Astronautique Astronomie Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Échecs Économie Élections Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision TerrorismeThéâtre

Cet article comprend une liste non exhaustive d'attentats et attaques notables ayant eu lieu dans le monde en 2021, dans l'ordre chronologique, qu'ils aient été ou non meurtriers.

Événements[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

  • Niger : Le 2 janvier, 2 villages près de la frontière malienne sont visés par des raids de djihadistes faisant au moins 100 morts et une vingtaine de blessés[1].
  • États-Unis : Le 6 janvier, durant l'Assaut du Capitole des États-Unis par des partisans de Donald Trump à Washington, une bombe artisanale est posée devant le siège du Parti républicain et deux autres au sein même du Capitole des États-Unis. Elles sont toutes désamorcées par les forces de sécurité[2]. Des enquêtes ultérieures prouvent que, de plus, certains des émeutiers avaient pour projets d'enlever ou tuer des élus démocrates ou républicains non-trumpistes.
  • Cameroun :
    • le 7 janvier, sur la route Bamenda-Mbengwi, à une trentaine de kilomètres au nord de Bamenda, des bonbonnes de gaz explosent à côté du convoi du préfet du département du Momo, provoquant au moins 5 morts (dont quatre militaires et une civile) et 3 blessés. Le préfet et une partie du convoi arrivent à s'enfuir alors que des hommes armés ouvrent le feu sur les véhicules encore en état de rouler. Les autorités camerounaises francophones accusent les séparatistes anglophones, ce qui en ferait le plus lourd bilan en 1 an pour les militaires camerounais engagés contre la rébellion ambazonienne[3].
    • le 8 janvier, une kamikaze de Boko Haram se fait exploser dans un village proche de la Frontière entre le Cameroun et le Nigeria, faisant 13 morts dont 8 enfants[4].
  • Afghanistan : le 17 janvier, deux femmes juges de la Cour suprême afghane sont assassinées par balle à Kaboul et leur chauffeur est blessé, l'attentat n'est pas revendiqué, les autorités accusent les Talibans en incluant ces meurtres à une série d'assassinats ciblés en cours depuis septembre 2020 dont la plupart ont été attribués aux Talibans[5].
  • Irak : le 21 janvier, durant la campagne pour les élections législatives anticipées, un double-attentat-suicide à la ceinture d'explosifs sur le marché de vêtements d'occasion de la place Tayaran de Bagdad cause 32 morts et 110 blessés, il est revendiqué par l'État islamique[6] ; il s'agit du plus lourd attentat commis en Irak depuis un autre, commis sur la même place le 21 janvier 2018, également durant une campagne pour des élections législatives avec le même mode opératoire[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Niger: 56 civils tués lors d’une attaque de jihadistes près de la frontière malienne », sur RFI, (consulté le 2 janvier 2021)
  2. TG, « Invasion au Capitole : l'avis de recherche du FBI pour retrouver les principaux émeutiers », sur lci.fr, (consulté le 12 janvier 2021)
  3. « Cameroun: une attaque meurtrière vise le convoi du préfet de Momo en région anglophone », sur rfi.fr, (consulté le 8 janvier 2021)
  4. « Cameroun : 13 civils tués dans un attentat de Boko Haram dans le nord », sur laprovence.com, (consulté le 8 janvier 2021)
  5. « Deux juges afghanes tuées par balle à Kaboul », sur lemonde.fr, (consulté le 17 janvier 2021)
  6. a et b « L'organisation État islamique revendique le double attentat suicide de Bagdad », sur france24.com, (consulté le 22 janvier 2021)