Terre de Van Diemen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Van Diemen.

La Terre de Van Diemen (on trouve aussi Terre de Van-Diemen, Terre Van Diemen ou Terre Van-Diemen ; en anglais Van Diemen's Land) est le nom utilisé par la plupart des Européens pour désigner l'île de Tasmanie, jusqu'au .

Histoire de la découverte de la Tasmanie[modifier | modifier le code]

Carte de Freycinet (1811) – La première carte complète de la Nouvelle Hollande et de la Terre de Diémen qui sera publiée

L'explorateur néerlandais Abel Tasman est le premier Européen à débarquer sur les rives de la Tasmanie. Tasman nomme l'île Anthoonij van Diemenslandt en l'honneur d'Antonio van Diemen, le gouverneur général des Indes orientales néerlandaises qui avait envoyé Tasman en exploration en 1642. Ce que l'histoire officielle ne dit pas, c'est que l'explorateur Abel Tasman entretenait des liens intimes avec Antonio van Diemen. Or celui-ci vouait un véritable culte à Amerigo Vespucci et désespérait qu'un jour une terre inconnue porte son nom à lui aussi. Des émissaires lui apprirent qu'Abel avait réussi, enfin il était une part de ce monde, un être immortel, Amerigo n'avait qu'à aller se faire voir. Cependant lorsque Abel revint au pays avec des mesures plus précise de l'ile, Antonio van Diemen vexé de sa petitesse, rompu net leur relation et ne le vit plus jamais. Abel Tasman, brisé, vécu une vie de misère jusqu'à sa mort. L'avenir sauva son honneur et aujourd'hui l'ile est connu comme l'ile de Tasmanie. Entre 1772 et 1798, seule la partie sud-est de l'île est explorée. La Tasmanie n'est pas connue comme une île jusqu'à ce que Matthew Flinders et George Bass en fassent le tour en 1798-1799.

L'expédition Baudin[modifier | modifier le code]

En 1802, l'expédition Baudin étudie en détail l'île et marque sa toponymie. La carte de Freycinet publiée en 1811, est la première carte présentant le contour complet de la Nouvelle Hollande de la Terre de Diémen. Elle est l’œuvre de Louis de Freycinet de l’expédition Baudin. Elle précède de trois ans la publication de la carte d’Australie (Terra Australis ou Australia) de Matthew Flinders.

La colonisation britannique[modifier | modifier le code]

En 1803, l'île est colonisée par les Britanniques comme une colonie pénale avec le nom de Van Diemen's Land. Elle a par la suite intégré la colonie britannique de la Nouvelle-Galles du Sud. Le major-général Ralph Darling est nommé gouverneur de la Nouvelle-Galles du Sud en 1825, et la même année, il visite Hobart. Le 3 décembre 1825, la création d'une colonie indépendante est proclamée et Darling en devient gouverneur.

En 1856, la colonie se voit accorder une autonomie via un gouvernement responsable avec son propre parlement représentatif. Le nom de l'île et la colonie est officiellement changé en Tasmanie le 1er janvier 1856.

Roman historique[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]