Terraube

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Terraube
Terraube
Château de Terraube.
Blason de Terraube
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Gers
Arrondissement Condom
Canton Lectoure-Lomagne
Intercommunalité Communauté de communes de la Lomagne gersoise
Maire
Mandat
Jean-Laurent Fournel
2014-2020
Code postal 32700
Code commune 32442
Démographie
Population
municipale
383 hab. (2015 en diminution de 2,54 % par rapport à 2010)
Densité 15 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 54′ 27″ nord, 0° 33′ 09″ est
Altitude 160 m
Min. 85 m
Max. 227 m
Superficie 25,14 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Gers

Voir sur la carte administrative du Gers
City locator 14.svg
Terraube

Géolocalisation sur la carte : Gers

Voir sur la carte topographique du Gers
City locator 14.svg
Terraube

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Terraube

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Terraube
Liens
Site web http://www.terraube.com/

Terraube (Terrauba en occitan[1]) est une commune française située dans le département du Gers, en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Commune située en Gascogne sur l'Auchie, Terraube est une petite ville fortifiée, bâtie sur un plateau allongé en Lomagne. Du fait de la contrainte du terrain, elle est tout en longueur avec deux anciennes portes de ville. Elle est située à 9 km à l'ouest de Lectoure.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Terraube[2]
Marsolan Lectoure
Blaziert Terraube Pauilhac
Mas-d'Auvignon Lamothe-Goas

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Du latin terra alba, en gascon terra auba, « terre blanche », Terraube est un village de Lomagne, entre Lectoure et Fleurance. Le village avec son château fort domine les champs qui l'entourent.

Pendant les guerres de religion,Blaise de Monluc, chef du parti catholique, ayant essuyé quelques désagréments au siège de Lectoure, envoya son fils Peyrot égorger une partie de la garnison protestante qui s'était laissée surprendre dans Terraube. Tous les calvinistes, sans exception, furent passés de sang froid, un par un, au fil de l'épée et jetés dans un puits profond qui fut comblé de leurs cadavres. Il est possible de voir ce puits, témoin de la sauvagerie des hommes. Monluc dit à cette occasion : « Ce fut une très belle despêche de très mauvais garçons ».

Terraube est l'un des derniers villages à célébrer saint Joseph. En 1653, alors que la Grande Peste sévissait au sud de la Loire, les notables prièrent saint Josep, et leur vœu fut exaucé. Depuis, tous les 19 mars, la population porte la statue de saint Joseph à travers le village pour le remercier de les avoir sauvés de l'épidémie. Terraube reste un des seuls villages à faire cette célébration.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
D'argent à la tarière de sable emmanchée de gueules[3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2014 Ginette Magri[4]    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[6].

En 2015, la commune comptait 383 habitants[Note 1], en diminution de 2,54 % par rapport à 2010 (Gers : +1,47 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1841 1846 1851 1856
1 2001 1769071 1841 1381 0621 0331 0151 024
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
962950908880887828756703669
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
688642606604572544563547520
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012 2015
504522500435381388389389383
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le château de Terraube, typique « château gascon » à l'origine, date du XIIIe siècle. Depuis sa construction, il appartient aux ducs mérovingiens de Gascogne. En effet, c'est la famille de Galard qui possède le monument. Il s'est transmis de génération en génération et donne une certaine renommée au village de Terraube.


  • Le village possède également une église placée au centre du village. L'église est de style classique et présente une façade à fronton. À l'intérieur, une ample nef du XVIIe siècle abrite un imposant retable en marbre blanc, un autel d'époque Louis XVI.
L'édifice est célèbre pour son orgue, l'un des plus prestigieux de France. L'orgue a été construit en 1983 et 1984 par Alain Leclère dans un esprit classique.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

La famille de Galard est propriétaire du château depuis sa construction, les Galard se sont transmis le monument de génération en génération. Cette famille est composée de marquis et de vicomtes.

Vie locale[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Manifestations[modifier | modifier le code]

Plusieurs événements animent l'année dans le village. Grâce à l'association « les Amis de Terraube », le village célèbre entre autres la Saint-Jean au mois de juin en faisant un feu de joie. Mais la manifestation principale reste la fête communale. Le 1er week-end de septembre, les bénévoles organisent un concours hippique national ou encore un salon des antiquaires de réputation régionale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Liens[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :