Tercis-les-Bains

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tercis-les-Bains
Tercis-les-Bains
Maison capcazalière.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Landes
Arrondissement Arrondissement de Dax
Canton Dax-1
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Grand Dax
Maire
Mandat
Geneviève Scarsi
2014-2020
Code postal 40180
Code commune 40314
Démographie
Population
municipale
1 184 hab. (2016 en augmentation de 1,72 % par rapport à 2011)
Densité 116 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 40′ 20″ nord, 1° 06′ 33″ ouest
Altitude Min. 2 m
Max. 62 m
Superficie 10,19 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Landes

Voir sur la carte administrative des Landes
City locator 14.svg
Tercis-les-Bains

Géolocalisation sur la carte : Landes

Voir sur la carte topographique des Landes
City locator 14.svg
Tercis-les-Bains

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Tercis-les-Bains

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Tercis-les-Bains

Tercis-les-Bains est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département des Landes (région Nouvelle-Aquitaine).

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Commune de l'aire urbaine de Dax située au confluent de l'Adour et du Luy.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Tercis-les-Bains[1]
Angoumé Mées Dax
Rivière-Saas-et-Gourby Tercis-les-Bains Oeyreluy
Siest Heugas

Hydrographie[modifier | modifier le code]

l'Adour et le Luy forment les limites du village et se rejoignent sur la commune au lieu-dit Bouque de Lu.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village primitif se situait à proximité des barthes du Luy. Les activités anciennes étaient la pêche sur l'Adour et le Luy, et le commerce au Vimport. L'activité thermale est ancienne et remonte au moins au Moyen Âge. La baronnie de Tercis a été érigée en marquisat en octobre 1685 en faveur de Jean-Jacques du Val, conseiller au parlement de Bordeaux, dont le père, Jean du Val, lui aussi conseiller au parlement de Bordeaux, avait acheté cette seigneurie le 7 juillet 1651. Une ordonnance royale du 5 août 1699 a autorisé le marquis de Tercis à assécher les marais de ce marquisat.[2]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Tercis-les-Bains Blason Coupé: au 1er parti au I d'azur à la fontaine jaillissante de huit jets d'argent, au II d'argent au fossile d'ammonite au naturel, au 2e de sinople à trois bornes gauloises d'argent.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1995 avril 2011 Jean-Marc Dubis[3] MoDem Retraité
mai 2011 en cours Geneviève Scarsi MoDem Retraitée
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5]. En 2016, la commune comptait 1 184 habitants[Note 1], en augmentation de 1,72 % par rapport à 2011 (Landes : +4,4 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
399326342514550561590617655
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
698700742673688712682675692
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
679633640602595582571549535
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
5546006127909661 0351 1461 1641 184
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Pierre de Tercis-les-Bains.
  • La commune accueille un établissement thermal qui a fonctionné jusqu'en 2001 pour exploiter les eaux souterraines à caractère sulfureux pour le traitement de certaines affections qui ont donné son nom à la ville (à l'évidence, la proximité avec les bains millénaires de la ville de Dax a une signification hydrologique sous-jacente).

Vie pratique[modifier | modifier le code]

Service public[modifier | modifier le code]

Mairie et agence postale réunies dans le même bâtiment.

Enseignement[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

  • une bibliothèque-médiathèque

Activités sportives[modifier | modifier le code]

Écologie et recyclage[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. O'Gilvy, Nobiliaire de Guyenne
    famille du Val
  3. Décédé [1].
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.