Teratophoneus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Teratophoneus curriei

Teratophoneus
Description de cette image, également commentée ci-après
Squelette reconstitué de T. curriei avec en orange les os fossiles connus.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Sauropsida
Super-ordre Dinosauria
Ordre Saurischia
Sous-ordre Theropoda
Clade Coelurosauria
Super-famille  Tyrannosauroidea
Famille  Tyrannosauridae
Sous-famille  Tyrannosaurinae

Genre

 Teratophoneus
Carr et al., 2011

Nom binominal

 Teratophoneus curriei
Carr et al., 2011

Teratophoneus est un genre éteint de dinosaures théropodes de la famille des Tyrannosauridae. Il est connu d'après un crâne et un squelette post-crânien incomplets provenant de la formation de Kaiparowits dans ce qui est actuellement l'Utah, aux États-Unis.

Le niveau duquel il a été extrait date de la partie supérieure du Campanien (Crétacé supérieur). Il est daté entre il y a environ 75,5 et 74 millions d'années[1].

Une seule espèce est rattachée au genre : Teratophoneus curriei, décrite en 2011 par Thomas D. Carr, Thomas E. Williamson, Brooks B. Britt et Ken Stadtman[2].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom générique Teratophoneus est dérivé du grec teras, « monstre », et phoneus, « meurtrier ». Le nom spécifique curriei honore le paléontologue Philip J. Currie[2].

Découvertes[modifier | modifier le code]

Les fossiles de Teratophoneus ont été découverts dans la formation de Kaiparowits au sud de l'Utah[2]. Trois fossiles différents de Teratophoneus ont été trouvés. À l'origine, Teratophoneus était décrit sur la base de l'holotype UMNH VP 16690[2]. En 2013, les spécimens UMNP VP 16691 et BYU 8120 lui ont été attribués[3].

Description[modifier | modifier le code]

Crâne de Teratophoneus.

L'holotype de Teratophoneus se compose d'un crâne fragmentaire et de parties du squelette post-crânien. Les fossiles ont été initialement attribués à quatre individus différents, mais appartiennent plus probablement à un seul animal sub-adulte. Teratophoneus, selon une estimation de Carr et ses collègues, mesurait environ 6 mètres de long et pesait 667 kg[2].

Crâne[modifier | modifier le code]

Par rapport au crâne d'Albertosaurus, un autre genre de tyrannosauridé, celui de Teratophoneus est à peu près vingt-trois pour cent plus court. Le crâne de Teratophoneus est également plus profond ce qui aurait peut-être permis l'insertion de muscles de la mâchoire plus puissants, ce qui aurait augmenté la force de morsure de l'animal[4].

Classification[modifier | modifier le code]

Reconstitution de Teratophoneus.

Phylogénie[modifier | modifier le code]

En 2013, Loewen ses collègues ont effectué une analyse phylogénétique de la plupart des genres appartenant à la super-famille des Tyrannosauroidea et confirmé l'attribution de Teratophoneus à la sous-famille des Tyrannosaurinae. Il était plus primitif que les grands théropodes Tarbosaurus et Tyrannosaurus, mais plus évolué que Daspletosaurus[3] :

Tyrannosauridae


Gorgosaurus



Albertosaurus



Tyrannosaurinae


Daspletosaurus





Teratophoneus curriei




Bistahieversor




Lythronax




Tyrannosaurus




Tarbosaurus



Zhuchengtyrannus











Suite à la description d'un nouveau genre de tyrannosaurinés en 2014, Nanuqsaurus, découvert en Alaska[5], et à une grande synthèse phylogénétique de l'ensemble des Tyrannosauroidea connus, par Stephen Brusatte et Thomas Carr en 2016, la position de Teratophoneus a un peu évolué au sein des tyrannosaurinés. Teratophoneus y est placé dans une position un peu plus basale, en groupe frère avec Nanuqsaurus. C'est ce que montre leur cladogramme ci-après[6] :

Tyrannosauridae
Albertosaurinae

Gorgosaurus Gorgosaurus flipped.png



Albertosaurus Albertosaurus NT small.jpg



Tyrannosaurinae

Alioramini

Qianzhousaurus Qianzhousaurus.jpg




Alioramus remotus Alioramus Life Restoration flipped.jpg



Alioramus altai








Nanuqsaurus Nanuqsaurus.jpg.png



Teratophoneus TeratophoneusNV.jpg





Lythronax Lythronax by Tomopteryx flipped.png





Daspletosaurus torosus Daspletosaurus torosus steveoc flipped.jpg



Daspletosaurus horneri





Zhuchengtyrannus Zhuchengtyrannus magnus reconstruction.jpg




Tarbosaurus Tarbosaurus Steveoc86 flipped.jpg



Tyrannosaurus Tyrannosaurus rex by durbed.jpg









Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) EM Roberts, AL Deino et MA Chan, « 40Ar/39Ar age of the Kaiparowits Formation, southern Utah, and correlation of contemporaneous Campanian strata and vertebrate faunas along the margin of the Western Interior Basin », Cretaceous Research, vol. 26,‎ , p. 307–318 (DOI 10.1016/j.cretres.2005.01.002, lire en ligne)
  2. a b c d et e (en) Thomas D. Carr, Thomas E. Williamson, Brooks B. Britt et Ken Stadtman, « Evidence for high taxonomic and morphologic tyrannosauroid diversity in the Late Cretaceous (Late Campanian) of the American Southwest and a new short-skulled tyrannosaurid from the Kaiparowits formation of Utah », Naturwissenschaften, vol. 98, no 3,‎ , p. 241–246 (PMID 21253683, DOI 10.1007/s00114-011-0762-7)
  3. a et b (en) M. A. Loewen, R. B. Irmis, J. J. W. Sertich, P. J. Currie et S. D. Sampson, « Tyrant Dinosaur Evolution Tracks the Rise and Fall of Late Cretaceous Océans », PLoS One, vol. 8, no 11,‎ , e79420 (DOI 10.1371/journal.pone.0079420)
  4. (en) « Teratophoneus », sur Prehistoric-wildlife (consulté le 9 novembre 2013)
  5. (en) A. R. Fiorillo et R. S. Tykoski, « A Diminutive New Tyrannosaur from the Top of the World », PLoS ONE, vol. 9, no 3,‎ , e91287 (DOI 10.1371/journal.pone.0091287, lire en ligne)
  6. (en) Stephen Brusatte et Thomas D. Carr, « The phylogeny and evolutionary history of tyrannosauroid dinosaurs », Scientific Reports, no 20252,‎ (DOI 10.1038/srep20252)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]