Tequixquiac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tequixquiac
Blason de Tequixquiac
Héraldique
Tequixquiac
Administration
Pays Drapeau du Mexique Mexique
État État de Mexico
District Région de Zumpango
Siège municipal Santiago Tequixquiac
Code postal 55650
Fuseau horaire UTC -6
Démographie
Gentilé Tequixquense
Population 33 907 hab.
Densité 411 hab./km2
Géographie
Coordonnées 19° 54′ 34″ nord, 99° 08′ 41″ ouest
Altitude 2 450 m
Superficie 8 240 ha = 82,4 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : État de Mexico
Voir sur la carte administrative d'État de Mexico
City locator 14.svg
Tequixquiac
Géolocalisation sur la carte : Mexique
Voir sur la carte administrative du Mexique
City locator 14.svg
Tequixquiac
Géolocalisation sur la carte : Mexique
Voir sur la carte topographique du Mexique
City locator 14.svg
Tequixquiac

Tequixquiac est l'une de 125 municipalités de l'État de Mexico au Mexique. Tequixquiac partage ses limites au nord et à l'ouest avec l'Apaxco, au sud avec Zumpango, au sud-ouest avec Huehuetoca, à l'est avec Hueypoxtla et à l'ouest avec l'État d'Hidalgo.

Le siège municipal (chef-lieu) est Santiago Tequixquiac qui compte 23 701 habitants. Tequixinac compte des lieux d'intérêt et villes telles que: Tlapanaloya, Zumpango, ou San Juan Zitlaltepec

La municipalité de Tequixquiac a été déclarée en 2013 en tant que territoire essentiellement agronome en raison de ses terres agricoles et de ses forêts.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fleuve El Salado.
L'église Saint-Jacques Apôtre à Tequixquiac.

Tequixquiac est une ville où nombre de découvertes en termes de fossiles ont été faites. La plupart ont été trouvées par hasard, après des siècles d'enfouissement.

Tel est le cas du "Saint des Tequixquiac" découvert pendant la construction du réseau d'assainissement de la ville de Mexico, le 4 février 1870, par douze pieds de profondeur. Ce fossile est considéré comme un vestige important lié à la période préhistorique des Amériques.

Au même endroit, furent découvertes des carapaces de glyptodontes (Glyptotherium). Mais aussi des mâchoires de chevaux, de mammouth. Il a également été trouvé d'autres variétés de fossiles tels que ceux de mammifères de la famille du paresseux (Nothrotheriops), ou d'antilopes (Capromeryx), entre autres. Tous ces fossiles (datés à 40 000 années environ) témoignent de l'importance archéologique du lieu. D'ailleurs, la plupart des habitants possèdent des fragments fossiles chez eux.

En 1990, le musée "Temoatzin" ouvre ses portes pour exposer ces trouvailles au public.

Le site était occupé en 35 000 av. J.-C. par des tribus nomades de chasseurs cueilleurs originaires d'Asie, ayant traversé le détroit de Béring (alors recouvert d'une couche de glace)[1]. Elles se nourrissaient principalement des fruits (abondants dans la région de climat tropical), et de la faune locale[2]. En plus des fossiles, une des œuvres les plus connues de l'art préhistorique américain a été trouvée dans cette commune: un morceau d'os de camélidé sculpté entre 14 000 et 7 000 av. J.-C En 1870, après sa découverte, la relique prit le nom de Sacrum de Tequixquiac.

Au cours de la colonisation espagnole des Amériques, après la chute de Tenochtitlan, Hernan Cortés récompensa ses conquistadors pour leur services par diverses récompenses. Une de ces récompenses était l'attribution de terres, ce fut notamment le cas de Tequixquiac.

La ville fut données à deux Espagnols: Martin Lee, et Andres Nunez. Tequixquiac appartenait alors à cette époque au village de Zitlatepec dans laquelle régnait le vice-roi Luis de Velasco. Celui-ci a statué la Commission de protéger les Indiens.

Dans le territoire de Tequixquiac, s'était mise en œuvre une industrie florissante en exploitant les dépôts calcaires grâce à une main-d'œuvre indigène, décimant ainsi la population dans des conditions de pauvreté extrême et de travail forcé.

Les familles dispersées furent recueillies par Francisco Lopez de Tlaltzintlale Tlaxcala en l'an 1552, qui leur a par la suite substitué leur terres et les a redistribué sous formes de subventions royale espagnole.

Démographie[modifier | modifier le code]

Ville Population
Totale Municipalité 33 907
Santiago Tequixquiac 23 701
Tlapanaloya 6 294
Wenceslao Labra 1 248

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le détroit de Bering praticable il y a 17 000 ans ? - Hominidés », sur www.hominides.com (consulté le 21 janvier 2021)
  2. (en) « Middle American Indian - The prehistoric period », sur Encyclopedia Britannica (consulté le 21 janvier 2021)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :