Teodor Llorente Olivares

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Teodoro Llorente Falcó.
Teodor Llorente Olivares
Retrat de Teodor Llorente i Olivares, 1872.jpg
Portrait de Teodor Llorente.
Fonction
Membre du Congrès des députés
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
ValenceVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Teodoro Llorente OlivaresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique

Teodor Llorente Olivares, né à Valence le et mort le , est un écrivain, avocat et homme politique valencianiste. Il est considéré comme le principal poète de la Renaixença au Pays valencien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans une famille de juristes, il étudie le Droit et la Philosophie à l'université de Valence. Entre 1853 et 1857, il écrit des poésies en castillan. Après avoir lu El Gaiter del Llobregat de Joaquín Rubió i Ors, il commence à composer des rimes en valencien. Sa rencontre avec Marià Aguiló le gagne à la cause valencianiste et catalaniste.

Il pratique également le journalisme en espagnol. En 1861, il dirige le périodique La Opinión, qui devient en 1866 Las Provincias, dont il reste directeur pendant 40 ans avant d'être remplacé par son fils. En accord avec la posture idéologique de Llorente, le journal suit une ligne éditoriale conservatrice. Las Provincias est actuellement le doyen des journaux de la Communauté valencienne.

Membre de Lo Rat Penat, il participe en 1906 au Ier Congrès international de la langue catalane.

Il est élu député pour le parti conservateur en 1891, 1893 (il perd les élections de 1896) et en 1899, jusqu'à sa démission en 1901.

Llorente a traduit à l'espagnol des auteurs tels que Goethe, Schiller ou Heine.

Il meurt à Valence en 1911. Il est le père du journaliste et écrivain Teodoro Llorente Falcó.

Llibret de versos escrit per Teodor Llorente soci del Rat-Penat, Teodoro Llorente y C.ª Editors, Valence, 1885.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]